Dark

Dans la vie, il y a parfois des surprises étonnantes, qui vous font réfléchir. Qui vont confortent dans vos décisions. Qui vous guident sur le bon chemin. Dark, c’est une série. Mais pas n’importe quelle série. Elle est de très haut niveau. A tout les points de vue. on peut la qualifier de chef-d’oeuvre. Les acteurs sont excellents. Le scénario est compliqué, parce que , pour une fois, on ne nous prends pas pour des

Lire davantage »

Blanche Bienne

Instant de bonheur pur que rien ne doit troubler. La neige envahi l’écran de ma ville. Par la fenêtre, c’est la tempête. Une petite. Mais la neige pique le visage , quand on se promène. On peut glisser aussi. Si on ne fait pas bien attention. A cet effet je recommande vivement les dessous de semelles à fixer  qui empêchent de déraper. Bref, j’aime, j’adore, je mesens revivre quand il neige. Au point que j’aurais

Lire davantage »

Mon beau sapin

Si je devais garder un seul symbole pour représenter Noêl, alors ce serait lui. Le Sapin. Roi des forêts. Fier quand il est paré. Humble, quand il est encore, avec ses copains, Attendant d’être choisi. Comme un orphelin qu’on adopte. Un orphelin qui ne grandira plus, coupé en pleine jeunesse . 7 ans l’âge de raison. Sacrifié pour la tradition. Petit sapin des forêts suisses. Qui vit son dernier hiver… Amis Vegans.. pensez vous parfois

Lire davantage »

La mort de l’homme aux yeux de loup.

-Johnny est mort. Je croyais qu’il était immortel… à force. Johnny, je suis née avec. Parce qu’il vivait dans la chambre à côté de la mienne, dans la sono de mon frère. Sur les pochettes de ses vinyles, que je regardais pendant qu’on écoutait ses chansons. Parfois, il passait à la télé. J’aimais moins, je détestais même le voir transpirer. Je ne sais pas pourquoi, son visage baigné de sueur me dérangeait tellement. Mais bon,

Lire davantage »

Netflixée

La télé est décevante, la plupart du temps. tellement de chaînes pour si peu de bons programmes. J’ai besoin de qualité. J’aime les séries. Les bonnes. Jusqu’à présent je les regardais en streaming. Mais ça devenait fastidieux. Le plus dérangeant étant les images choquantes balancées chaque fois qu’on appuie quelque part, et les risques non-négligeables de virus dangereux. Comme 94 millions de personnes à travers le monde, je suis désormais raccordée à Netflix. Rien de

Lire davantage »

1…23

Il était une fois un petit garçon. Il était gentil, mignon et … je pourrais vous raconter la suite. Je pourrais vous faire pleurer… facile. Mais bon, j’en ai un peu marre des émotions trop faciles. Ce qui l’était moins, c’était de l’amener vers ses 23 ans, sans médicament, sans aide réelle.. et en devant se battre contre l’absurdité, la stupidité, l’ignorance… Je ne sais pas ce qui était pire. Ceux qui croyaient qu’il n’avait

Lire davantage »

La Croisée des chemins.

J’ai compris quelque chose d’important. En fait, c’est la suite logique de mes questionnements de ces derniers temps. J’en suis arrivée là. Toute ma vie, toutes nos vies, sont marquées par les choix que nous faisons. Pas seulement les choix importants, comme celui de faire tel ou tel métier. Non. Tout les choix. Même celui de se baisser ou non pour ramasser un papier. C’est comme si la vie était un gigantesque quadrillage. En moins

Lire davantage »

A la suite

Je suis crevée , éreintée. J’essaie de me reposer, mais je n’y arrive pas. Je suis encore plus crevée quand je me réveille. Je n’ai qu’une envie, dormir encore. Hiberner. Ne pas mourir mais me réincarner en marmotte quand même. Et dormir, dormir, dormir…. Dormir à en user mon coussin. Dormir à en crever mon duvet. enfin, non. J’aime trop mon duvet. C’est celui que m’a offert Danaé. Un beau gros duvet. Avec une masse

Lire davantage »

Sainte-Moi

Pour mon Noêl, je veux une machine à thé. Pour que chacun de mes thés soit infusé à la perfection, comme dans la pub. Et qu’ainsi, je redécouvre le plaisir de boire un thé. Orangina, mis à part, et Caotina blanc, et le fameux Schorle, le thé est ma boisson préférée. Pas d’alcool ? pas d’alcool. J’ai toujours trouvé que l’alcool avait un goût dégueulasse. Comme si mon palais ne pouvait pas devenir adulte et

Lire davantage »

Une femme bien

C’est un moment important. Je vais essayer d’être claire. C’est un moment crucial. Je ne veux plus tourner en rond, comme d’habitude. Je veux avancer. Réussir. Gagner. En finir avec la peur. Les épreuves n’arrêterons jamais ,elles. Elles servent à apprendre. Tant mieux. J’ai compris que je me retrouve à un moment important. Que je connais bien. Celui ou je suis à la croisée des chemins. D’habitude, je choisis de rester dans ma zone de

Lire davantage »

J’ai rêvé d’un autre monde

Quand j’étais petite, je vivais dans un monde ou l’horreur n’existait pas. Ou le  truc le plus grave qui pouvait se passer était de renverser un verre sur ma robe de petite fille. Ou pire, de perdre mon Fafeux… Pauvre Fafeux, quand j’y pense tout l’amour que j’avais peur ce reste de nounours en tissus remonte instantanément. Ma mère lui faisait de nouvelles peaux.. en tissus. A la fin il n’en restait plus qu’un micro

Lire davantage »

Soleil de nuit

Comme il fait beau, comme le coucher de soleil promet d’être joli. On y va Prisca et moi. Sur le chemin, elle fait son caca, que je ramasse dans un sachet rouge, fait exprès. Je le dépose près d’un container, puisqu’il n’y a pas de poubelle dans ce quartier. Mon mini sachet est à sa place, c’est l’endroit prévu pour déposer les poubelles dans ce quartier là. Je pourrais aussi le laisser dans le caniveau.

Lire davantage »

Vannier à Bienne

Il s’est installé là. Discrètement. Dans cet endroit un peu caché. C’est le seul qui me sourit. Les propriétaires de bateaux  n’aiment pas les promeneurs… surtout accompagnés par des chiens. Alors, j’y vais la nuit, quand il n’y a personne. L’endroit prends une sorte de magie. Avec le fauteuil de la Vannerie, suspendu dans l’air. Avec une sorte de poésie aussi, suspendue dans l’air.

Lire davantage »

Esprit biennois

L’esprit est mystérieux… c’est un fait. On ne sait rien sur lui et pourtant, sans lui nous ne sommes rien. Etrange, tout de même. Un truc qui vient d’on sait pas ou, qu’on utilise en permanence, mais sans savoir ni vraiment comment, ni vraiment pourquoi. Par contre on remarque  qu’il est lié à notre corps. Que si un des deux est malade, alors, l’autre suis, comme un mouton. Un mouton facétieux… Les vieilles  expressions avaient

Lire davantage »

les yeux grands ouverts

Avec mon programme Photoshop, je peux retrouver des détails que la nuit m’empêche Etde voir. C’est à dire qu’au moment où je prends la photo, je n’ai aucune idée de ce que 4a va donner. Mais je la prends quand même. Parce que je sais qu’il y a des arbres, des détails intéressants, qui vont ressortir au moment ou je traiterai la photo. Dans la vie, c’est pareil. Ce n’est pas parce qu’on ne voit

Lire davantage »

Sourire à nouveau

Je n’arrive pas à dormir. Comme quand quelque chose , qui me travaille est arrivé à son point culminant. Que ce n’est plus possible. Que je dois faire quelque chose. J’ai mal aux dents. Mais pas que… J’ai mal à mon sourire. J’avais un dentiste formidable. -Ah bon, il lui est arrivé quelque chose ? Non, lui il va bien , j’espère. Mais moi.. je me suis négligée. Pendant cette horrible année ou cet ignoble

Lire davantage »

Une petite étoile rouge

Depuis peu, le ciel se pare d’une nouvelle étoile, rouge. Comme ses cheveux. Il y a celles qui se colorent pour cacher quelque chose. Elle, je crois que c’était, tout simplement parce que le rouge correspondait mieux à sa personnalité que sa teinte d’origine. Et puis, un jour.. une saleté de jour, je l’ai vue avec son visage amaigri et plus de cheveux du tout. Mais le sourire quand même. Un sourire un peu triste.

Lire davantage »

Bien à Bienne aujourd’hui

J’ai de l’espoir. Pour la première fois depuis longtemps, je veux, je peux vraiment croire que quelque chose a changé dans la ville de l’Avenir. Avenir… à venir. Eh bien, je crois qu’on y est, enfin! Je veux croire que c’est la fin de la justice à deux vitesses. Que les femmes qui ont étudiés pour obtenir des postes clés, sont désormais en place et jouent leur rôle avec intelligence. Parce que les hommes ,les

Lire davantage »

Dans la nuit

J’aime la nuit. J’y suis tranquille. Je fais mon travail. Le ménage aussi. Je regarde des émissions improbables.https://catherine-bergeon.ch/wp-admin/post.php?post=819&action=edit J’apprends des choses. Je ne me repose pas la nuit. Je me repose quand je peux. Mais pas la nuit. J’écoute la radio aussi, il y a des émissions passionnantes parfois, la nuit, Je vous écrit un petit truc, par politesse, Ce n’est pas toujours évident d’écrire comme ça, dans le vide. Et après, je sais bien

Lire davantage »

Dans ma rue

J’attends le bus. Le 4. Chose curieuse, alors que l’arrêt est situé juste devant la relativement récente Résidence du Lac (pour personnes âgées). Bonne nouvelle, on a pensé à tout : histoire de renforcer leurs défenses immunitaires, on applique la méthode de l’endurcissement . D’abord, pas question de les affaiblir en leur proposant un abri-bus. Ni même de quoi s’asseoir, confortablement. Leurs vieilles jambes fouettées par le vent et la pluie verront ainsi le sang

Lire davantage »

Bien à Bienne again

Voilà, tout est bien qui fini bien. Dans le respect et la dignité. (Voir Bien à Bienne quand même).   Mes proches l’ont bien constaté, ça m’avait rendu malade.   Je ne suis pas une pauvre chose sensible, mais une femme courageuse qui assume  seule ses responsabilités familiales, qui travaille dur, chaque jour pour s’améliorer dans son métier de photographe. J’avais, et j’ai toujours du respect pour nos forces de l’ordre, qui, je trouve, font

Lire davantage »

Jusqu’où peut-on aller trop loin ?

Mes chats se rapprochent du feux. C’est une chaleur si douce et spéciale. Ca changé ma vie. Et pour ça, je ne remercierai jamais assez ceux qui me l’ont installé. Je repense à ces hivers,  les pieds gelés… dans mon salon. Maintenant, il fait si bon que je pourrais travailler toute la nuit. J’ai travaillé, un peu déjà, une commande spéciale. Juste trois portraits . J’en suis assez contente. J’ai encore beaucoup de travail, mais

Lire davantage »

Fabuleux

Ce soir, j’ai fait l’expérience la plus fabuleuse de ma vie depuis.. pff, je ne crois pas qu’il y aie qq chose de comparable à la réalité virtuelle. Avec elle on peut faire beaucoup. D’abord, je suis dans la pièce de base, celle  avec une terrasse et des papillons qui se posent sur la manette. Mais ensuite, je retourne à l’intérieur et je prends un instrument fabuleux, Un crayon virtuel. Et je peins, dans l’air.

Lire davantage »

Expectative

Expectative… Comme souvent, pour un mot, la langue française donne beaucoup de définitions. En gros, c’est une attente ,avec de l’espoir. Mais pas toujours. Pour moi ça signifie attendre sans savoir vraiment. Je suis pleine  de doutes et de questions. De peurs aussi. Je ne pensais pas que ça irait aussi loin. Mais voilà, j’ai des lecteurs….. Des gens qui me suivent, qui apprécient mon travail de photos, et d’écriture. Qui ont senti ma détresse

Lire davantage »

Je suis malade

Complètement malade. Je regarde la Consolation, le film tiré de l’histoire de Flavie Flament. Sa mère était épouvantable. Je me souviens bien pas trop,, de Flavie Flament à l’époque où elle était Miss Ok. On a 7 ans de différence. Par contre, on a des points communs… Moi aussi, je ne souriais pas  beaucoup. Je ne me souviens pas trop d’elle, à cause de la différence d’âge. Par contre… j’aimais beaucoup  le travail de David

Lire davantage »

Mouvement perpétuel

J’avoue que, ça cogite , dans ma tête… J’ai l’impression de vivre et revivre sans cesse le même schéma. Pourtant, je croyais que c’était fini, mais apparemment, je ne dois pas avoir tout compris, Parce que là, c’est exactement la même chose qui recommence, en plus compliqué. Chacun y va de son petit conseil, mais au final, personne ne s’est retrouvé devant ce cas de figure. Un des paramètres qui me complique la vie, c’est

Lire davantage »

La Récompense

Elle ne le sait pas. Ce qu’elle tient dans ses mains : Mon coeur, mon âme, ma putain de sensibilité. -Je croyais que tu l’aimais bien ,ta sensibilité? Pas tout le temps. Quand je présente ma première photo travaillée,   je la déteste, ma sensibilité. Ca va un peu mieux , à peine, mais chaque fois, c’est la même histoire. Comment pourrais-je être sûre de moi ? Les goûts, c’est aléatoire. Alors je pose ma

Lire davantage »

Quand la nuit tombe

Le coucher de soleil n’était pas terrible, ce soir. Question d’atmosphère. De température. Plus il fait froid et plus ils sont magnifiques. Mais là, il fait plutôt bon. Je repense à une phrase de ma copine Maude… Une expression plutôt : « intégrité cutanée ». Quelle belle façon de parler de la peau, et de son importance. Elle fera une bonne infirmière. Je trouve les êtres humains tellement passionnants. Bien sûr, nous avons des défauts. Mais tellement

Lire davantage »

Ma théorie de la relativité de l’agression, etc…

J’ai compris quelque chose. J’étais en train de retoucher mes photos. J’ai fini, ça m’a fait du bien. C’est une vraie thérapie. Aller dehors, au bon moment. Courir un peu pour arriver à temps. Parce que les couleurs du coucher de soleil changent de seconde en seconde. Et ça ne dure pas longtemps. Trouver un point de vue, un autre et encore un autre. vite et bien, si possible. Quand c’est passé, c’est passé. Ensuite

Lire davantage »

Liens amis

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.