La vie continue..restons calme…

Mais faut pas exagérer .

Chaque vie est précieuse.

Je ne sais plus qui disais ça, mais c’est vrai : chaque être humain est comme un livre.

Siil meurt, alors, ceux qui ne se seront pas donné la peine de le lire n’apprendrons pas ce qu’il savait.

Et c’est dommage, parce qu’au fil du temps, on en apprends des choses.

Des petits trucs qui nous faciliteraient la vie, si on voulait bien les partager.

Au lieu de…

Bon chacun partage ce qu’il veut.

J’avoue que , moi-même, je craque devant les petites chèvres… quand elles sont encore bébé..

et qu’elles bêlent de façon si mignonne.

Jefonds devant leurs airsattendrissant, leurs grands yeux expressifs !

Je fonds devant tout les bébés animaux.

Sauf, peut-être un bébé cafard… là, ça me touche moins.

Voir pas.

Sûrement pas.

Je ne sais pas pourquoi les insectes nous procurent des émotions qui vont de la répulsion à la peur ?

Des reflexes  génétiquement transmis ?

Enfin bref.. les microbes, les acariens, les puces,… mon Dieu que c’est moche une puce vue au microscope !

Avec ses pattes crochues…

J’ai cru mourir quand Pascale à ouvert la cage contenant ses phasmes -brindilles, et que des centaines de bébés s’approchaient de moi sur le sol de sa cuisine j’ai failli mourir de peur.

Tandis que eux, pauvres bébés perdu, s’accrochaient à Pascale, qui les a récupéré un par un.

Pascale n’a peur de rien !

Et moi je vais aller me coucher, j’ai des milliards de choses à faire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire