Belle journée

La ville entière semble aller au bord du lac. Avec toujours, ce phénomène mystérieux . En passant devant chez moi, sur le croisement, il faut que ça braille un coup. Pourquoi là ? Enigme irrésolue. Ca fait des années que ça dure. Même les sirènes des ambulances, les voitures de polices s’y mettent. Juste là, au croisement, ils enclenchent , ça dure trois secondes et ça s’éloigne dans la nuit… Comme si, une espèce de

Lire davantage »

Joie de vivre

Vous voyez ces plantes là, je ne sais pas comment elles s’appellent, bi comment elles sont arrivées là, mais je les aime. Elles éclatent de vie. De joie de vivre. Et moi, je me demande comment je fais. je vous épargne la liste de mes soucis, dont le quart suffirait à plonger n’importe quelle personne équilibrée dans une profonde déprime. Peut-être que je ne suis pas une personne équilibrée.. et c’est pour ça que je

Lire davantage »

Mon jardin extraordinaire

Il est loin d’être beau, mon jardin. Ce sont des pots, petits et gros, posés sur ma terrasse. au fil des ans. Avec des plantes, toutes sortes de plantes , que je laisse vivre, et pousser à leur envie, sans savoir toujours quel vent les a apporté. Certaines résistent à l’hiver, comme ma sauge, qui reprends de plus belle. J’ai bien 4 sortes de menthe, une verveine, de la camomille, de la citronnelle, un goji…

Lire davantage »

Les gens sont gentils

Compatissants. ca fait du bien toute cette affection. Je vais guérir plus vite. Comme une plante quand on lui envoie de bonnes vibs. Un truc est sur, il suffit d’une petite fracture de l’os pour perturber  tout mon métabolisme. J’évite les anti-douleurs, mais j’ai quand même une tête de zombie. La nuit  a été rude. Je me suis fait plaisir avec un bon souper reconstituant, mais je dois modifier mes habitudes de sommeil. Garder la

Lire davantage »

Fracture de l’humérus

Maintenant que je le sais, merci la radio, je vois que j’ai tout les symptômes. Le bras noir, la douleur vive qui va jusqu’à la poitrine, entre autres. Et l’impossibilité de lever le bras. Le mal est relativement supportable, même sans anti-douleurs. Mais je mets des tonnes de crème. Bon, demain je passe mon premier scanner. Tout ça à cause d’un tout petit cailloux dans la roue de ma trottinette. Je suis immobilisée, arrêt de

Lire davantage »

Se soigne

Je crois qu’à toute chose malheur est bon. Dans le sens qu’on peut toujours trouver une leçon à tirer d’une épreuve qui nous tombe dessus. Parfois on comprends vite. D’autres, ça prends du temps. Il arrive aussi, et c’est mon cas, qu’un accident vous donne l’occasion de redécouvrir comment fonctionne votre corps. Grâce à la douleurs. Aux douleurs, en ce qui me concerne. Je suis tombée sur l’avant bras, mais la violence du choc a 

Lire davantage »

A quoi on sait qu’on aime?

On le sait quand elle part. Cette personne qui est passé vous voir. Parce que vos murs sont plus beau, votre canapé plus confortable, vous n’avez plus mal nul part. Tout est mieux, même votre reflet dans la glace est mieux. Quelqu’un qu’on aime , vous savez quand il pense à vous, ce quelqu’un vient dans votre esprit, vous avez les oreilles qui sifflent, vous en rêvez  aussi. Une personne qui vous aime et que

Lire davantage »

Il faut que quelque chose change

Les gens sont gentils. Franchement, je ne sais pas comment j’aurais pu faire mes courses, sans l’aide du personnel de la Coop. Mettre mes bouteilles d’eau sur la trottinette. Attraper une grenade. Sortir les articles de mon sac pour les scanner, les remettre dedans. Merci.Bien sûr, j’aurais pu demander à la copine compatissante qui c’est proposé. Mais je sais qu’elle à déjà plein de boulot. Et puis, je sais bien comme je suis. J’aime me

Lire davantage »

La vie au ralenti

les bienfaits cachés de la vie au ralenti. Vous vous souvenez de la période Covid. Au début, bien avant toutes ces histoires de vaccin. Quand on ne savait rien, et qu’on était confiné chez nous. Comment oublier ? On avait jamais vécu un truc pareil, ensemble. Pendant ce temps, on a vu le monde, la vie, autrement. Bloqué chez nous qu’on était, on n’avait pas le choix. Ou plutôt, on avait de nouveaux choix. Certains

Lire davantage »

Show must…etc…

Pas le choix. Même avec un bras en moins il faut assurer. Bon, je vous rassure, ç’est temporaire. Il y a quand même des choses que je peux faire. Tout dépends du muscle utilisé.Par exemple : Je peux couper une grenade en deux, mais c’est assez résistant, il faut une certaine force pour la tenir, et donc je peux.     Je veux ! Je suis supermotivée- Pas question de me passer de mes vitamines.

Lire davantage »

le grain de sable

Il suffit de pas grand chose.. Un cailloux qui gicle, se coince dans la roue de la trotinette, et tout peut s’arrêter net. La propulsion est décuplé, j’essaie de rester sur mes pieds, de ralentir, mais ca va trop vite. Je vais tomber, je le sais. J’ai un moment étrange de ralenti dans ma tête. Qu’est-ce que je mets en premier ? Je décide le bras.Mauvaise idée. Le choc me frappe sur le muscle, je

Lire davantage »

mystères de la nature….

Incroyable! Alors que tout semblait perdu, la petite ratoune à survévu. Moi par contre, après un vol plané à trottinette, du à un cailloux coincé dans la roue,,, je suis mal en point. Impossible de lever mon bras de plus d’un cm. Par contre je peux bouger mon épaule, ce qui est plutôt rassurant ! j’espère que c’est juste une grosse contusion, un muscle froissé, un truc du style . En attendant les rôles sont

Lire davantage »

120 grammes et 500grammes.

C’est fou comme quelques grammes peuvent prendre de la place dans une vie. Dans plusieurs vies mêmes- 120 grammes c’est le poids de la petite rate de ma petite-fille. C’est pas beaucoup. C’est la moitié du poids de ses soeurs du même âge. Mais les rats ont cette particularité de se battre pour leur vie. On l’aide, du mieux qu’on peut- On lui présente tout ce qu’on peut comme nourriture, histoire qu’elle grossisse. On passe

Lire davantage »

L’important c’est … la rose

Le temps est revenu à la pluie. Ca ne me dérange pas, c’est l’occasion de faire les milliers de choses que j’aime faire chez moi. A la Coop , derrière la Gare, il y a une action sur les fleurs. Des fleurs magnifiques, à faire pousser soi-même- On pouvait remplir un sachet avec des bulbes à choix. J’en ai pris une vingtaine, pour seulement 5 frs. le tout J’ai acheté un gros sac de terreau

Lire davantage »

La vie continue

Encore et encore, elle ne fait que ça. Continuer. Et elle le fait bien. On pourrait croire qu’elle nous laisse parfois sur le rebord de la route et continue sans nous. En réalité c’est faux. Tant qu’on respire, on continue aussi. Quelle que soit notre situation, elle peut toujours être pire. Que que l’on fasse, quoi que l’on dise, on ne peut pas maîtriser le monde entier en général et certaines personnes en particulier. C’est

Lire davantage »

La grande peur

J’ai peur. Demain, c’est les élections, en France. Je suis française, à moitié. Par mon père. Mais je jure solennellement un truc : Si demain ,l’extrême droite française obtient la présidence, je renie ma nationalité. Tellement j’aurais honte . Marine, tu me déçois tellement. J’avoue, il y a un moment, je me serais presque fait avoir par ton côté, femme à chats… Tu fais des efforts, mais ta vraie personnalité montre vite le bout de

Lire davantage »

Bienne au soleil

Il tombe bien, ce soleil- Il réchauffe le moral et tant pis si il y a du vent. Il finira bien par tomber. Après tout, on n’est qu’en avril. La grande famille de Pierrot est retourné à ses activités- Chacun de son côté. On se croise encore, on a pas toujours forcément le temps, mais quelque chose à changé, depuis cette journée-   Des tas de petites choses qui auront des conséquences. Bien sur, on

Lire davantage »

Les dents de la mère ( test de faux hamburger)

Je suis comme mes plantes préférées. Carnivore. Ne lisez pas ça, amis vegan : j »aime quand ça saigne. Avec des frites et de la sauce café de Paris. Mais la bonne nourriture coute cher. Et je n’ai pas toujours, pas souvent même les moyens de me faire plaisir. Et il n’y a pas  que ça. J’aime les animaux, et l’idée qu’ils soient élevés dans de mauvaises conditions me révulse. Par contre, ceux qui peuvent avoir

Lire davantage »

Lundi de Pâques

J’ai tendance à me tenir.. pas très droite. « Tiens toi comme si tu avais un fil qui partait du plexus solaire, tout droit. » Parallèle au sol. J’essaie!… ça ne me semble pas très naturel. Mais c’est un bon conseil. Alors, j’essaie de m’auto-discipliner. La vie continue. C’est ce qu’elle fait, tout les jours. Et nous, on doit suivre. Ceux qui ont une vie très difficile ne se posent pas de question. Ils doivent survivre, Avec

Lire davantage »

I have a Dream…

Comme il serait beau , le monde, si il ressemblait  au rassemblement de jeudi. On ne parle pas forcément la même langue, mais quand on crie, c’est le même son puissant qui sort du tréfonds de nos entrailles. L’énergie dans l’air était si forte, que beaucoup ont tremblé, que les larmes se sont remises à couler, et on était bien. En tout cas, moi je l’étais. Je me sentais une et partie de l’ensemble. Comme

Lire davantage »

Premier Pâques sans Pierrot

Dure journée hier. Comme si j’avais trop bu et que j’avais la gueule de bois. Sauf que, je ne bois pas. Je me suis contentée de trois petites tirées d’une cigarette-qui-fait-rire. Une fois n’est pas coutume. Ca a fait son petit effet. Je crois sincèrement que les plantes sont là pour nous aider. La Nature contient toutes les réponses à nos besoins. Aujourd’hui,  c’est Pâques. Le soleil brille. Ceux qui ont des enfants vont cacher

Lire davantage »

Cérémonie de Pierrot

Au début, nous étions une vingtaine, un peu disséminés sur la plage des pauvres. Et puis 50. Et 100. Au final nous étions 200, peut-être plus, réunis là. dans une émotion difficilement descriptible.   Daniel a dit :  « on se croirait dans un festival « , et c’était vrai. Assis par terre, ou debout, avec les bières et d’autres choses qui tournent, avec les rires, oui les rires, les pleurs aussi, et l’ambiance, la musique… Qu’est-ce

Lire davantage »

2ième Marché aux puces de la Coupole, place Walser

Je ne crois pas que j’exagère en disant que cette deuxième édition du Marché aux puces de la Coupole, place Walser, fut un grand succès ; il y avait bien 4 fois plus de monde. Plus d’exposants, plus de visiteurs , et toujours la même organisation parfaite. Karine accueillait les voitures, des rubans délimitaient les endroits où on pouvait, ou pas, se placer, avec  une  belle nouveauté, dont je dois parler : Le food-truck crêperie

Lire davantage »

Marché aux puces Place Walser

On dirait que le temps s’arrange exprès pour le marché aux puces. Le ciel est avec nous. Le marché aux puces de la coupole, se tient désormais Place Walser. De 11 à 16h, demain dimanche 10 avril. C’est derrière la gare, devant la grande Coop, sur l’espace caillouteux. qui sert parfois aux pétanqueurs. Tout le monde est la bienvenue- Pas besoin de s’inscrire avant. Une taxe est prélevée en cours de marché , un dizaine

Lire davantage »

Le jour d’après

Il y a quelque chose que j’adore : c’est rester bien au chaud à la maison. quand il fait très froid dehors. Bricoler, manger des bons ptits trucs, me taper une bonne série sur Netflix. Tout en même temps. Voir faire la cuisine. J’aime pas le gaspillage. Mon fils à acheté des carottes, et on en avait déjà. Des petites carottes trop inégales pour venir d’un grand magasin, mais surement meilleures. Du coup, j’ai décidé

Lire davantage »

Quand il faut se battre

Dehors, il fait moche. On dirait que le ciel est raccord avec mes émotions. La tristesse, la douleur, la colère, ne partent pas comme ça. Faire son deuil, ça prends du temps. On doit passer par toutes sortes d’états, qui sont les mêmes pour tout le monde, mais pas dans le même ordre. Et puis, il n’y a pas que ça. Il y a tout le reste. Ce qui se passe dans nos vies. Ce

Lire davantage »

L’effet Pierrot ( suite de la suite )

Qui aurait pensé que, d’un drame aussi épouvantable, puisse naître du positif ? Que des amis fâchés se réconcilieraient. Que d’autres, qui s’étaient perdu de vue se retrouveraient. Que  la tristesse infinie engendre le réconfort de bras chaleureux. Que des hommes puissent pleurer ensembles, et que ça les aide. Des larmes d’hommes qui sortent leur peine, face à d’autres hommes, c’est rare ! Et ça serait si beau, si il n’y avait pas un deuil

Lire davantage »

Notre Ami Pierrot (suite)

Derrière la gare, à l’endroit ou Pierrot retrouvait ses amis, sur le banc de bois ; un autel a été dressé, en sa mémoire. D’abord une photo,  une rose. Ce soir se sont des dizaines de roses, de photos, de bières, bues ou pas, et de bougies, qui forment un coeur. qui brille dans la nuit. Les amis de Pierrot sont toujours là. Nombreux. Inconsolables. Malgré la tristesse, il règne une atmosphère chaleureuse. On se

Lire davantage »

Mon ami Pierrot

…est parti. Je sais qu’il faudra un moment pour que j’arrête de le chercher du regard, comme chaque fois que je passais derrière la gare. Il me voyait arriver, même à 50 mètres, on se faisait signe. Toujours. Et ça me faisait du bien. Je connais Pierrot depuis si longtemps que j’ai oublié quand je l’ai rencontré. Comme si il avait toujours été là. Comme un membre de la famille. Il lui arrivait de me

Lire davantage »

Je suis prête.

Je suis prête à me passer de gaz. Personne ne me demande mon avis, mais quand je pense que la Russie reçoit 800 millions par jour pour le gaz  livré en Europe, je trouve que ce serait la moindre d’arrêter ça ! Et nous la Suisse, on donne combien ? Renseignons -nous. C’est un peu compliqué… Notre gaz, en gros , on l’achète sur les marchés internationaux, et il vient effectivement de Russie en grande

Lire davantage »

Liens amis

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.