journal biennois de la pandémie épisode 19

Comment dire -. Je me sens tellement bien J’ai le droit, oui , je sais.. Mais comment être bien quand tant de gens souffrent. Iui, je sais, c’était déjà le cas avant.. Et ça ne nous empêchaient pas de nous sentir bien, n’est-ce pas ? J’ai toujours eu cette impression de décalage, avec le reste du monde. Alors, puisque je me sens bien, aujourd’hui, alors, je peux faire mes photos. Je peux apporter un peu

Lire davantage »

Journal d’une pandémie : épisode 17 Ma journée de bonheur – Vive nos paysans !

Quand autant de gens se mobilisent pour vous offrir une journée de bonheur, alors rien ni personne n’a le droit de la gâcher. Vous avez déjà remarqué ? la puissance que peut avoir une seule personne malintentionnée ? Sur terre, elles existent, ces âmes malades  incapables de voir le mal qu’elles font, ou s’en moquent, je ne sais pas… mais j’ai décidé que plus jmais je ne leur donnerais du pouvoir. Dans cette journée magnifique,

Lire davantage »

journal biennois du Corona épisode 16

La société est en train de se modifier. Combien de temps faut-il pour une prise de conscience ? L’esprit saisit vite, mais le coeur peine à suivre. Les émotions prenent du temps, c’est ainsi. Nous avons été indifférent d’abord, ça se passait si loin. « Saleté de chinois.. ils n’avaient qu’à pas bouffer des pangolins ». Et puis, petit à petit, on a compris. Mais compris quoi ? Que ça atteignait l’Italie. D’un coup, c’est arrivé chez

Lire davantage »

journal d’un pandémie jour 14-15 Home Sweet Home

Un bon feu crépite dans la cheminée. Comme ça fait du bien. Comme j’en profite! Chaque flamme, chaque degré en plus qui réchauffe mon appartement, le fait revivre. Le vent s »est invité à nouveau dans nos contrées, et il parait même que plus haut, il neige. Un dessin animé à la télé pour ma petite-fille qui l’a bien mérité. Hier, pour la première fois, elle pu tenir sur son vélo et pédaler dans le gazon,

Lire davantage »

Journal d’une pandémie Jour 13

Porte-bonheur. Ce soir, j’ai appris quelque chose. Je savait déjà que tout les bois ne sont pas égaux devant le feu. Il y a ceux qui brûlent vite et chauffent peu : bois de palette, bois de la Coop, bois de chez Aldi, c’est kiff, kiff.. Le bois de palette chauffe, mais brule super vite. Le bois de la Coop c’est l’inverse, et Aldi, comme la Coop, ca brule moyennement vite, mais ça chauffe que

Lire davantage »
photo-carte

Journal biennois de la pandémie jour 12

Mon ami qui bosse à la Coop n’en revient pas : -Ben dis donc, t’es la première que je vois sourire aujourd’hui ! Je lui réponds  : -Pourquoi je ne sourirais pas , j’ai passé une bonne journée ! Il éclate de rire, tant ça lui semble incongru qu’on puisse passer une bonne journée en ces temps virussé. Je lui explique que j’ai de toutes façons une vie difficile, alors, ça ne me change pas

Lire davantage »

Journal biennois de pandémie jour 11et 12

Jour 11. Franchement, quand il fait froid, on tourne au ralenti. Je sors la journée, parce qu’il fait moins froid dehors que chez moi. La nuit je ne mets pas le chauffage, parce que je dors très bien sans. Histoire d’économiser aussi. Mon cerveau aussi tourne au ralenti. Je ne suis pas malade, et c’est tant mieux, mais je dois faire de gros efforts pour garder le moral. Principalement, ce qui m’a un peu descendu

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie Jour 10 Ensemble et séparement

Ca fait bizarre. On marche dans la rue et on croise quelqu’un sur le même trottoir. Quand on arrive à la distance réglementaire de deux mètres, la personne en face fait un léger écart. Et Hop ! Ensuite elle vous croise, le plus rapidement possible. Sûrement pour que le virus ne lui saute pas dessus au passage. Comme le ferait une tique. On ferme la bouche, on ne respire plus, on ferme les yeux même,

Lire davantage »

Journal Biennois d’une pandémie Jour 9 Un autre monde

Nous sommes trop pressé. Si il y a bien quelque chose qui me semble évident, c’est ça. On va trop vite. On à tellement à faire dans une seule petite journée qu’on en oublie l’essentiel. Et voilà que soudain, le monde tourne au ralenti. Cloîtré chez nous, nous voilà obligé de prendre notre temps. Aujourd’hui, au 9 ième jour, il ne fait pas très beau. Du coup, pas ou peu de rassemblement, en tout cas

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie jours 8 vol plané…

Des hauts et des bas, des sautes d’humeur. On a le nez qui coule, des frissons, on tousse peut-être un peu. Après le beau temps la pluie reprends. Ca aurait pu être une belle journée au marché. Mais je dis ça comme ça.. pas besoin de nous le notifier. nous avons compris que nos stands ne seraient pas dans la rue aujourd’hui. Il semblerait que les suisses , voir les biennois, acceptent enfin l’idée qu’il

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie jour 7 : Opération Corona

La jeune vendeuse de la Coop se lâche. Elle danse au milieu des caisses automatiques. Au milieu de ce nouveau décor fantomatique, le sourire et la décontraction des employés contraste. Il se passe quelque chose de nouveau. Une autre conséquence inattendue de la pandémie : (comme si il pouvait y avoir des conséquences attendues à quelque chose de si nouveau et inédit dans l’histoire du Monde…) les gens se lâchent. Pas tous non, mais chez

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie : jour 6 premières tensions et Claudia Cardinale

Imperceptiblement, on le remarque.. même moi, je suis nerveuse. Quand je sors avec ma petit fille, je l’empêche de toucher les rampes d’escalator, les portes… je l’oblige  à se désinfecter à toutes les entrées de magasins. Mais j’ai l’impression qu’elle ne m’écoute, pas, et comment pourrait-elle avoir conscience de tout ce qu’il se passe, à 9 ans… La Coop est ouverte, mais les choses ont changé depuis hier. Un couloir de grilles oblige les rares

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie. Jour 5 Esprits contraires

Gros contrastes, petits problèmes, gros problèmes et confinement forcé Contrastes … deux exemples 1) Je vais promener mon chien plusieurs fois par jour. J’en profite pour faire des photos   J’y vais seule, je ne m’approche pas des gens, mais j’ai été étonnée de voir, qu’au bord du lac, mis à part le restaurant fermé, les gens ne semblent pas conscients qu’il y a un soucis. Je suis presque gênée de prendre des gens en

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie jour 4 après l’annonce : Organisation

Organisation… Nous avions tellement pris l’habitude que les pires horreurs se passent dans le monde que nous ne nous attendions pas à ce que ça nous arrive… à nous. Et ça  nous change la vie. En général. A moi, dans le fonds, ça ne la change pas tant que ça.. Ce matin, jai eu de la peine à me réveiller pour faire l’école. Mais on s’est rattrapé, et finalement on à fait bien plus que

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie Jour 3 le durcissement

Durcissement, solidarité,  incohérences…et applaudissements. Au troisième jour, notre gouvernement a sagement décidé de durcir les mesures. J’ entends parler de l’intelligence de la population… et là,j’ai un doute, des doutes mêmes… Mais voilà, plus que jamais ce qui importe, c’est la solidarité. Première mesure, je vais régler la tablette de ma ptite maman qui ne peut plus nous entendre. Bien sûr, je reste à distance, mais j’en profite pour lui rendre quelques petits services, vu

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie : Jour 2 après l’annonce.

Jour 2.. j’ai décidé d’être le plus responsable possible. Comme j’ai fait des provisions, je ne vais pas aller m’acheter un petit truc en plus chez Aldi, comme je le fais souvent le dimanche. Par contre, je pense.. naïve que je suis, qu’une promenade au bord du lac ne devrait pas me mettre trop en contact avec le reste de la population. Il faut croire… .Que certains se croient immunisé… où alors sont totalement inconscients…

Lire davantage »

Journal biennois d’une pandémie Jour1 après l’annonce.

Les biennois sont des gens à part. Pas vraiment inconscients, beaucoup font attention, mais dans les rues marchandes de la ville, de la place Centrale à la vieille ville, il y avait autant de monde que d’habitude. Tout le monde ne parle plus que de ça , par contre. Certains visages sont même carrément paniqués. D’autres sont tendus, inquiets. Il faut entrer dans le restaurant de la Coop, pour se rendre compte que nous vivons

Lire davantage »

Exception-elle

Que ceux et celles qui me lisent uniquement pour se sentir moins bête ( il y en a , si , si,), s’arrêtent là. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu : vous ne m’aimiez déjà pas.. vous allez me détester. A vous faire mal aux dents. Pour les autres, ceux que j’aime et qui m’aiment, je vous demande, comme d’habitude, votre grande compréhension en plus de votre amitié, de

Lire davantage »

Optimiste

Le soleil brille sur la ville. Malgré le vent et le froid, je me sens bien. Mon dos va mieux. J’ai bien fait de ne pas forcer, et grâce aux bons soins de mon masseur attitré Steve, et aux conseils avisés du vigile de chez Aldi, je me remets. Franchement, j’ai eu peur, que ça empire encore, que ça devienne chronique, mais ça va mieux. Bien mieux. Je sens une vague d’énergie printanière précoce m’envahir.

Lire davantage »

S’accroche

Garder le sens de l’humour ,quand il fait froid, je ne sais pas pourquoi.. mais ça le fait pas. J’essaie, je vous jure que j’essaie. Il faut bien , au moins ça.. à condition que ça fasse rire tout le monde. X ième jour sans chauffage. Il fait si froid que je dois mettre le chauffage éléctrique et mes dernière buches. Ca coute un fric fou. Mais bon, depuis que j’ai vu Temps présent sur

Lire davantage »

La vie continue

Inutile de tout recommencer à zéro.. mais corriger ce qui doit l’être. Donc je décide de commencer par le plus urgent : mon mal de dos. 1) je prends rendez-vous chez Steve. Bien sûr, il m’a redressée lors du premier rendez-vous, mais une grosse crispée dans mon genre, c’est du travail Donc j’y retourne jeudi. 2) voyons les exercices sur le net. Er là je trouve par hasard une vidéo sur la respiration,la base, qui

Lire davantage »

Je ne vous parlerai pas du virus…

Non. On en parle bien assez, on dit tout et n’importe quoiet finalement entre les ultra-flippés et les négationnistes, les adeptes de la théorie du complot et les j’m’en foutistes qui disent qu’il ne faut pas s’en faire, je remarque quand même qu’ily a pénurie de désinfectant et de masque. Donc, les gens ont peur, et moi mon but, ce n’est pas , jamais ô grand jamais, de l’alimenter. Donc je vous parlerai de toute

Lire davantage »

La vie continue..restons calme…

Mais faut pas exagérer . Chaque vie est précieuse. Je ne sais plus qui disais ça, mais c’est vrai : chaque être humain est comme un livre. Siil meurt, alors, ceux qui ne se seront pas donné la peine de le lire n’apprendrons pas ce qu’il savait. Et c’est dommage, parce qu’au fil du temps, on en apprends des choses. Des petits trucs qui nous faciliteraient la vie, si on voulait bien les partager. Au

Lire davantage »

Cummulus….

Question… qui est dans l’obligation de fournir du chauffage à ses locataires ? Le propriétaire de l’immeuble ou les locataires eux-mêmes? Je suis, moi, une sous-locataire. C’est-à-dire que je loue mon appartement à quelqu’un qui le loue lui-même. Quelqu’un qui sait qu’il n’y a pas de chauffage vu qu’il occupe le garage en-dessous. Un sous-locataire n’a pas son mot à dire. Il est tributaire de la « bonne volonté  » du locataire principal. Et le locataire

Lire davantage »

Double bonheur!

Merci mes chers clients et néanmoins amis! Grâce à vous, j’ai pu récupérer mon abonnement Photoshop et me rendre compte au passage que la version moins chère me convenait parfaitement. L’autre coûte le double et je n’utilisais pas les fonctionnalités additionnelles… Donc, Bonjour mon Photoshop chéri! En plus tu t’es souvenu de mes pug-in préférés et tu me les a remis sans rien demander. Ca faisait des semaines que je me contentais de l’outil de

Lire davantage »

Remonte la pente encore

Je me suis bloquée le dos, donc. Salement. Heureusement, elle est pas belle la vie ?, Steve a vu mon cri d’alarme sur internet et réagit aussi tôt. Je précise pour les esprits chagrins, que j’ai payé ma consultation. Avec mon travail. C’est important de le dire. Parce que nous, qui sommes à notre compte avons besoin d’être payé. On ne peut pas « vite passer faire un massage » ou « juste faire quelques photos ». Enfin bref,

Lire davantage »

Qui va piano…

Ben voilà… pourquoi, contrairement à quasi toute la ville munie de queqlue chose capable de photographier.. n’ais-je point immortalisé un des plus beau coucher de soleil de la ville… hein ? Pourquoi ? J’ai essayé, mais c’était trop tard.. la douleur me vrillait les nerfs , et de retour des commis, sur ma trotinette, je ne pensais qu’à arriver chez moi, pour me coucher. Je me suis bloquée le dos cet après-midi. bêtement. En nettoyant

Lire davantage »

Les uns et les autres

Merveilleuse nouvelle ! L’office des immeubles m’a répondu. Nous allons enfin, j’espère , re-avoir du chauffage. Il faut dire qu’un appartement glacial, ce n’est pas le top en hiver. Quand faire sécher son linge devient impossible, et prendre une douche ferais risquer un autre refroidissement. Heureusement que personne n’est malade. Heureusement qu’on est des durs. Il faut l’être dans ce monde partagé. On se plaint toujours de la bêtise des hommes, mais sans elle.. comment

Lire davantage »

Positive

Une semaine sans chauffage. Ca commence à bien faire. J’ai écrit à l’office des immeubles qui s’occupe de ma maison. Mais aucune réponse… Je vous épargne les détails, mais voilà… je ne peux rien faire. Ne me dites pas d’utiliser l’ASLOCA… j’ai déjà essayé, pour pire que ça.. et il y a des cas, , comme le mien, où la logique n’entre pas en ligne de compte. Mais bon. Il y a pire. Et j’ai

Lire davantage »

Liens amis

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.