Familles je vous aime

Mais quelle excellente après-midi j’ai passé.

Nous avons passé.

Parce que j’ai senti, et ils me l’ont dit aussi, que cette belle famille s’est autant amusé que moi , à faire leur shooting.

Telles des stars accompagnées de leur photographe perso, je les ai mitraillé ensemble et séparément.

Il faisait beau, très beau.

Exceptionnellement beau et chaud pour la saison, avec un vent fort, qui faisait joliment voler les cheveux de la Maman.

Quels gentils enfants,

Quel bon papa.

Une maman enceinte de 8 mois, gentille courageuse. simple dans le bon sens du terme.

No chi-chi.

Les enfants jouent le jeux de bonne grâce.

Les parents participent avec le sourire et tout le monde propose

des supers-idées de pose.

En même temps on se promène.

Je partage avec eux mes endroits préférés.

Je les place dans mes décors, pour qu’ils se mettent en valeur mutuellement.

Et ça coule de source.

Ca colle et ça roule !

J’ai tellement de plaisir , que le temps passe à toute vitesse.

Je m’inquiétais de la maman enceinte jusqu’aux yeux, mais il n’y avait pas de quoi.

Et vous savez ce que j’ai apprécié le plus : c’est le comportement parents enfants et enfants parents.

Et encore, époux-épouse et frère et frère.

Il y avait de l’amour, de l’attention, de la complicité.

Les yeux des garçons pétillaient de malice et d’intelligence.

Et au-dessus d’eux planait gaiement un des plus beaux esprit qui soit :

L’Esprit de Famille.

Franchement, je suis gâtée.

Parce que toutes les familles que j’ai photographié jusqu’ici mériteraient, comme eux d’avoir leur photo dans le dictionnaire sous le mot « famille ».

Je me sens terriblement reconnaissante.

De pouvoir faire ce métier qui me plaît tant et d’être sollicitée par des gens comme ceux que je rencontre dans e cadre de mon travail.

Maintenant je n’ai plus qu’à me reposer.

Parce que ça prends beaucoup d’énergie un shooting,je suis chaque fois sur les genoux à la fin.

Je me concentre pendant deux heures pour assurer de mon mieux.

Ca prends, mais ça redonne par la suite.

Quand je peux voir les photos et me remémorer ces beaux instants.

Quand je peux les partager.

Rendre cette belle famille fière et consciente d’avoir si bien assuré.

Pas juste aujourd’hui,

mais bien tout les jours de leur vie.

C’est à ça que sert la photographie.

Témoigner et provoquer des sentiments ,

des sensations.

Dans le présent, le futur et le passé.

Quand un jour ils montreront ces photos à l’enfant qui va naître, et qui était, en quelque sorte déjà là.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire