Tempête sous un crâne

Je suis passée par toute sorte d’état d »esprit aujourd’hui.

Je n’accepte pas qu’on me prête des pensées  ou des propos qui ne sont pas les miens.

J’accepte qu’on puisse les interpréter,

c’est ce qu’on fait tous et tout le temps :

on interprète.

On traduit les mots de l’autre dans un sens qu’on peut comprendre.

Mais on ne décide pas à sa place du sens de ses pensées.

On ne mets pas tout le monde dans le même panier.

On accepte que la vérité de l’autre ne soit pas la sienne.

On fait la part des choses.

On sait que rie n’est tout noir ou tout blanc.

On ne dit pas « tu me déçois »,

On ne juge pas les propos de ses amis.

On ne les mets pas au pilori, ni dos au mur sur leur page, sans même leur avoir parlé.

On ne les pousse pas à se justifier.

On les défends, même si on est pas d’accord avec eux.

On les soutient par tout les temps.

La vérité n’est pas toujours belle à dire, ni facile.

On manque souvent d’information.

On croit tout savoir,

il suffit d’un seul mot pour nous retourner comme des crêpes.

Faibles choses que nous sommes.

 

Je me fais confiance sur ce que je ressens.

Sur ce que j’ai à faire.

Puisque je ne peux être aimé , ni comprise de tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :