Le rôle du photographe et de l’écrivain

Je voulais être avocate, défendre les innocents, appliquer la justice… et puis, j’ai compris que la justice des hommes laissait à désirer et j’ai abandonné l’idée.

après, j’ai voulu être journaliste.

Mais encore une fois, j’ai compris que ma liberté serait restreinte, que je ne pourrais pas écrire ce que je voulais.

Et puis , internet est arrivé .

Ecrire sous mon nom m’a demandé du courage.

Avec tout ces dingues en liberté…

Le meilleur moyen d’être libre est encore d’écrire des c.ontes.

Ce qui me fait rigoler quand j’y pense, c’est que même la, des gens se reconnaissaient.

-T’es sur que c’est pas moi, la grenouille ?

Mieux :

J’ai bien reconnu que tu parlais de moi…

Et parfois c’est vrai, il y  des messages très personnel dans mes contes.

J’ai remarqué que parmi mes amies,  certaines ont des problèmes d’écoute.

Au point , qu’elles en seraient presque inconsciemment irrespectueuses.

Vous couper la parole, ou regarder ailleurs, en se détachant de la conversation, ce n’est pas agréable.

Pourtant, je ne dis rien-

Je devrais le dire, à votre avis ?

Et-ce qu’on est là pour pointer les défauts des autres,  ou pour s’améliorer soi-même ?

Les deux ?

Sûrement.

L’éclipse était magnifique ce soir.

Le lendemain.

Je me relis et je me rends compte que c’est un peu violent, ce que j’écris.

En fait, j’aurais du terminer mon propos.

J’ai remarqué ça, parce que c’est quelque chose que je fais aussi bien sur.

J’en ai souvent parlé d’ailleurs, on remarque toujours miieux ce qu’onn connait bien.

Mon but n’étant pas de blesser les gens, mais d’illustrer mon propos sur ce qu’on peut dire, ou écrire  ou pas.

J’espère vraimentn’avoir blessé personne.

En même temps, je me rapelle très bien le jour ou quelqu’un m’a dit, que je n’écoutais pas.

C’était un touareg, au milieu du désert.

Je ne pouvais pas vraiment m’enfuir, et je me suis ramassé ça en plein dans la figure.

Pendant qu’il continuait tranquillement de boire son thé.

J’ai du passer par toutes les couleurs de l’arc -en -ciel.

Et puis, je me suis promis de faire plus attention.

Je ne sais pas si j’y arrive vraiment, mais j’essaie en tout cas.

Etre délicat dans sa façon de dire les choses, ça s’apprends.

J’ai encore des progrès à faire.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire