Y’a des hauts et y’a des bas…et sans Léo pas débat…

voilà… ben ça arrive à tout le monde.
Je ne fais pas exception.
Je suis d’avis que dans la vie, un certain équilibre est nécessaire.
On ne peut pas aller superbien tout le temps, ni supermal, d’ailleurs.
Enfin si, on peut, mais ça n’est pas recommandé.
Plus dure sera la chute… quand on monte trop haut.
A la limite, vaut mieux aller mal.. là au moins on peut remonter.
Donner un quick au fond de la piscine, comme un Jean-Marc Généreux avec son kick-step.
Et hop, on remonte.
J’ai un rêve :
Un monde ou chacun pourrait être exactement la personne qu’il veut être.
Avec pour seule limite de ne pas faire de mal aux autres.
Aucun mal,
ni physique,
ni verbal.
Un monde ou personne ne dirait aux autres comment ils doivent vivre.
Dire aux autres comment ils doivent vivre, c’est les contrôler.
C’est les empêcher d’être eux-mêmes.
La pire torture.
On a déjà tellement de peine à savoir qui on est, soi-même.
D’ailleurs , quand on y pense, c’est à la fois curieux et logique.
C’est l’explication :
Si on ne sait pas qui on est, c’est à cause de ceux qui nous disent comment on doit vivre.
Ne pas les écouter ?
Facile à dire.
Ceux-là font des lois.
D’autres les font respecter.
Je rêve d’un monde ou personne ne devrait mourir parce que d’autres ont décidé à sa place qu’il devait vivre comme ça
et pas autrement.
Je rêve d’un monde ou chacun donnerait de sa force aux autres.
Pas tout.
Juste un peu.
Je crois que ça suffirait
Ah comme il serait beau ce monde!
Plein de lumières et de sourires, plein de joie.
Avec des échelles.
-Pourquoi des échelles? ‘
Pour atteindre le soleil, pardi…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire