Vendredi

-Il faut que j’aille ouvrir. Demain je fais le taboulé.

A ma surprise (Tu sais faire du taboulé, toi ?) je vois ma fille descendre les escaliers.

Arrivent une dame et son fils qui lui confient les ingrédients.

On se présente et c’est sympa.

Les mères et leurs grands enfants qui préparent le taboulé pour le First Friday.

Je suis plutôt fière de ma fille qui s’investit dans la vie culturelle biennoise.

First Friday, concerts, théatre, elle est partout.

Pas pour ce que ça lui rapporte, mais pour le plaisir d’en faire partie. et d’amener sa contribution.

Ok, le taboulé, ça n’est pas si compliqué, mais on en a jamais mangé quand elle était petite.

c’est quelque chose qu’elle a appris toute seule.

Ma file sait très bien faire la cuisine.

Ca par contre, c’est quelqu chose que je lui ai transmis.

Et aujourd’hui, je garde ma petite-fille pour que sa mère puisse faire ses activités.

Parfois , on me dit que je m’en occupe trop.

Mais hier, elle est revenue avec ses évaluations de l’école.

Pas une faute.

Dans toutes les matières.

Math, lecture. écriture, ses fiches sont couvertes de vu en bleu et de « Bien! ».

dans le rapport final, elle atteint TRES largement ses objectifs , et à un très bon vocabulaire.

Alors, c’est vrai, je la garde beaucoup.

Mais je suis un maillon de la chaîne.

Et ce maillon là, est indispensable.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une réponse sur “Vendredi”

Laisser un commentaire