Un milliard de choses à faire

Voilà, c’est fait… j’ai commandé les présentoirs à bijoux de mes rêves, qui devraient arriver très vite, vu la fortune que j’ai dépensé pour ça en frais d’expédition.

Fortune qui compense le faible coût des présentoirs en question.

J’ai des milliards de choses à faire.

Et pourtant, j’ai passé une bonne partie de la journée à m’occuper de mes noix.

20 kilos de noix.. c’est quelque chose.

D’abord, elles sont entourées par une cosse verte, qui devient rapidement brune et très collante.

A ce moment là, ça s’apelle du brou de noix.

Collante, et coupantes, les noix.. je me suis enfoncé une écharde de coque dans l’ongle…

Ensuite, il faut les mettre à sécher, pour que le brou en question soit plus facile à enlever.

Comme il pleut, je dois le faire à l’intérieur.

Heureusement, j’ai de la place dans mon jardin d’hiver.

Après il faudra encore les brosser.

J’ai essayé de les faire enrobée dans du sucre caramélisé.

C’est bon, mais pas délicieux.

Alors j’ai cherché et trouvé une recette de noix au beurre salé.

A tartiner.

A mettre dans les crêpes pour changer un peu….

Je vais essayer ça demain.

On verra bien ce que ça donne.

Je n’ai plus qu’à trouver le présentoir à carte de mes rêves.

Peut-être qu’en allant demander dans une papeterie, s’ils en ont un vieux qu’ils pourraient me céder pour pas cher…

Tout est possible.

Le tout c’est de demander.

Celui qui ne demande pas ne reçoit pas non plus, non ?

Sauf exception .

J’ai tellement de la chance d’être en bonne santé.

Je dois en profiter, tant que c’est là.

J’ai une grosse pensée pour celles et ceux qui n’ont pas cette chance : comme i la vie n’était déjà pas assez difficile…

Courage !

La roue tourne.

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :