Tout ce que vous voulez savoir sur « le shooting nue » sans oser le demander

Je me rends compte qu’avec mes 9 ans d’expérience dans le shooting en général et dans le nu en particulier, je peux apporter beaucoup.
Ca donne du sens à mon travail, ça le rends important, de savoir qu’il aide les femmes qui ont souffert à se sentir mieux.
Ne plus avoir d’estime de soi, ne plus ou ne pas avoir confiance en soi c’est une forme de souffrance psychologique qui pourri la vie.
Qui permets à d’autres de vous rabaisser plus facilement.
Pire, qui vous permets de vous rabaisser vous même.
Poser nue est une façon de se réattribuer son corps, à travers les yeux d’une autre personne.
Cette reconnaissance est essentielle dans le processus.
C’est un schéma qui débute dès l’enfance, dans la relation avec ses parents.
Un enfant aimé est reconnu, il aura plus de facilité à s’accepter comme il est.
C’est logique, implacablement logique.
L’inverse est malheureusement trop rependue.
J’ai vu les dégâts que pouvaient faire sur un adulte, le manque d’amour et de reconnaissance de ses parents.
Qu’ils l’aient programmé avec des réflexions du genre : « tu n’est rien », ou qu’ils l’aient ignoré.
Un enfant ignoré, qui a subi l’indifférence souffrira autant que celui qui sera rabaissé par des remarques, des insultes ou des coups.
Les épreuves de la vie atteignent tout le monde, j’ai vu aussi de très belles femmes, élevées dans l’amour, qui un jour tombaient sur un prédateur qui les détruisaient.
Un prédateur, ce n’est pas seulement un de ces pervers narcissique, dont on parle beaucoup aujourd’hui.
Ca peut-être une femme aussi.
Ca peut être un professeur, un docteur, un prêtre…
Ca peut être votre propre famille.
Ca peut-être sur son lieu de travail, un,e ou plusieurs personnes qui sans raison, se mettent à vous accabler, ou à vous ignorer.
Tout ces exemples , et bien d’autres sont des formes de rejets, d’exclusion.
Ce sont des abus.
Tout les abus sont terribles.
Les abus psychologiques, et les abus physiques.
C’est la trahison . La destruction de la confiance.
Malheureusement, on connait bien ce processus, et heureusement aussi, parce qu’on sait mieux comment soigner les dégâts.
Nous ne sommes pas des ordinateurs, mais on peut l’utiliser comme métaphore :
Ces dégâts nous programment, nous donnent l’impression fausse que nous sommes responsables.
Coupable d’être une victime d’un crime impardonnable.
Il n’y a pas de petits ou de grand abus.
Puisque tous arrivent au même résultat terrible : la destruction d’une part de notre humanité.
Avec des conséquences , comme des balles perdues qui atteignent d’autres personnes innocentes.
Avec ce sentiment profonds d’être une victime, au point que ça en devient une identité.

Il y a de l’espoir.
L’être humain est bien fait, et cet espoir s’appelle résilience.
La résilience c’est la faculté de prendre ses problèmes à bras le corps, de les examiner, de les traiter, et de guérir.
Sans rien oublier.
La capacité de faire de sa souffrance une force, parce qu’on a survécu.
On passe de victime à survivante.
De survivante à vivante.
Et on avance dans sa vie, on retrouve la joie, on découvre sa force, on constate son courage.
Jusqu’à ce qu’on puisse même , si on le veut, comprendre et aider celles qui en ont besoin.
Honnêtement , je n’aurais jamais imaginé que je ferais un jour ce travail.
La photo ok, mais photographier des femmes nues ?
Avec ma pudeur ?
Justement, avec ma pudeur.
Avec mes défauts aussi.
J’ai 54 ans, je suis assez mince d’accord, et j’ai aussi toute la panoplie de ce qui pourrait être des complexes.
Du ventre, des vergetures, des varices et de la cellulite.
Donc mon regard, sur celle qui va se déshabiller sera celui d’une soeur qui accepte l’autre comme elle est.
Mieux, qui va lui montrer qu’elle est belle.
Parce que ça c’est mon don.
Un beau donc que j’ai reçu : celui de voir la beauté en toutes choses et en tout être.
Avec l’envie de partager.
Au cours de ses 9 années, j’ai appris à mettre à l’aise celles qui viennent me voir pour leur shooting.
Habillée ou pas, d’ailleurs.
J’aimerais préciser, qu’heureusement, tout le monde ne s’est pas fait abuser.
Qu’on peut avoir envie de faire du nu pour le plaisir.
Parce que c’est quelque chose qu’on aimerait faire depuis toujours.
Pour faire plaisir à quelqu’un,e en lui offrant une belle photo.
Je repense avec le sourire à cette épouse qui voulait faire un photo-tableau pour son mari.
A mettre dans leur chambre à coucher.
Une photo en déshabillé.
Finalement la photo est accrochée dans le salon.
A l’inverse, je pense à cette femme qui m’a fait détruire toutes les copies de ses photos, et permis d’en garder juste une en souvenir de son magnifique shooting.
Je respecte vos souhaits.
Tout le monde n’a pas la liberté d’Aurore qui me laisse la photographier quasi toute nue, retoucher et publier mon travail en toute confiance.
Je ne publie qu’avec autorisation express. Je préfère demander deux fois pour être sure.
Il y a celles qui ont publié et des années plus tard, pour une raison ou une autre ont voulu enlever leur photo.
Je l’ai fait aussi.
J’ai fait des photos pour une grande sportive qui voulait montrer que les femmes dans son sport, plutôt dur et masculin. sont aussi belles et sexy.
J’ai fait aussi des photos pour des femmes qui voulaient montrer à leur exs ce qu’ils avaient perdu .
Parfois on rigole, parfois on pleure.
Mon but premier, c’est que vous vous sentiez mieux .
C’est un processus :
1) vous décidez de faire ce shooting
2) vous payez et décidez la date.
Une fois ces deux premières actions faites, le changement a déjà commencé.
3) vous venez chez moi ou je viens chez vous, ou dans la nature.
Vous choisissez.
4) vous avez une idée de ce que vous voulez, ou pas.
Moi des idées j’en ai toujours.
5) vous enlevez , ou vous gardez ce que vous voulez. Slip, soutien-gorge, kimono, déshabillé , ou rien du tout, tout me va.
Curieusement les photos seront plus sexy avec un vêtement.
Toute nue, elles seront plus artistiques.
On fera comme vous voulez.
Je ne vous touche pas, je garde mes distances.
Vous pouvez vous dévêtir dans la salle de bain, si vous le souhaiter, et essayer différents vêtements.
L’important est de ses sentir à l’aise.
Jusqu’à présent, en 9 ans de photos, il y a toujours eu ce moment magique ou la personne se sent mieux, prends confiance.
Et c’est merveilleux.
Ca se voit sur les photos.
Ces beaux regards plein de confiance que j’obtiens, c’est ma récompense.
Ensuite, je travaille les photos.
Je les trie et je les travaille, suivant ce qu’elles m’inspirent.
Suivant vos voeux ( en noir blanc par ex.)
Ca peut durer un moment.
Parce que là, ça devient mon processus.
Je dois me sentir bien pour faire du bon travail.
Je vous envoie en général quelques photos assez rapidement pour que vous puissiez voir le résultat de notre travail.
Si vous êtes d’accord je publie, sinon je publie pas.
Je le redis parce que c’est important.
Une autre chose, ne venez chez moi que si vous aimez mon travail.
Quelqu’un qui me demanderait uniquement des photos  » non retouchées  » peut aussi bien demander à une amie de la prendre avec son i-phone.
Je souligne que dans ce cas, les i-phone étant dotés de filtres automatiques en plus des autres à choix, vos photos seront retouchées de toutes façons.
Pour moi les retouches consistent à prendre une photo et à rechercher comment la mettre en valeur , en ajoutant les ombres, en amplifiant les couleurs ou en les diminuant.
Parce que c’est de l’Art, la photo, comme un tableau.
Elle ne change pas la réalité, elle lui donne une direction.
Une vision.
Je n’enlèverai pas vos rides, mais si la lumière les accentue trop , alors je les adoucirai.
Parc contre si vous avez un gros boutons mal venu , je me ferai une joie de le presser virtuellement :).
Toutes les photos dans les magasines sont retouchées.
Si c’est votre souhait, je peux aller jusque là, la retouche façon magasine.
Mais je remarque de plus en plus que je n’ai pas besoin.
J’arrive à trouver votre beauté telle quelle.
Ensuite, suivant la photo, j’éclaircis, j’ombre etc…
Voilà.
Je recommande de publier au moins une photo.
Vous verrez la reconnaissance des autres et le bien qu’elle fait.
Les autres qui admireront votre courage.
En règle générale, ce sont d’autres femmes, qui sont passé par là ou qui en ont envie.
Ou simplement qui admireront le résultat.
Bon , je ne dis pas que vous n’aurez pas quelques demandes d’amis nouvelles en mp.. voir des demandes en mariage :).
Mais là, c’est à vous de gérer.
En 9 ans, je peux compter sur les doigts d’une main les réflexions négatives.
Une seule se plaignait de la maigreur de mon modèle.
Quand à mes modèles  » bien rembourrées » ce sont celles qui ont le plus de succès.
Donc, pitié, quel que soit votre âge , votre poids, vos complexes… n’hésitez pas.
Je vous traiterai pareille!
Alors, qui sera la prochaine à avoir du courage ?.
Ps Pour vous encourager, jusqu’à fin septembre les prochains shootings nue, sont au prix spécial de 250 au lieu de 350.
Dernière précision importante : je ne photographie que mes amies, ou amies d’amies recommandées.
Il me semble que j’ai encore oublier de dire quelque chose d’important, mais si ça me revient je l’ajouterai.
Vous pouvez toujours me poser vos questions sur ma page pro Facebook : cliquez ci-dessous

ma page photo pro sur Facebook

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire