Thièle que j’aime

Chaque année, à force de la voir, je l’aime de plus en plus.

Ses couleurs changeantes.

Son turquoise unique le jour et ses noirs vinyle

Et le soleil de nuit,

ses reflets diamantés en été… c’est la Thièle que j’aime.

Le matin à 6heures, les oiseaux.. on entends leurs chants,

la diversité des trilles qui s’élèvent dans le petit matin frais.

J’ai vu une pie, qui m’a vue aussi.

Et

comme Zorro,

sans spresser,

elle s’en est allé.

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :