Tempête sous un crâne et paix dans les coeurs

Comme c’est important, comme c’est vital, comme nous devons abandonner nos préjugés si nous voulons avancer.

Et quand ça c’est fait, alors tout est possible.

Je crois que ceux qui vivent dans le passé ont tellement peur de la vie, qu’ils s’accrochent à ce qu’ils peuvent.

Mais s’ouvrir aux autres, s’intéresser à eux, vraiment, partager nos expériences, généreusement, avec le but de progresser, c’est justement le but de la vie.

D’apprendre et de donner.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire