Sur nos monts

quand le soleil,
annonce un
brillant réveil.
Voilà.
Ca s’arrête là.
En 9 ans de scolarité.
Pas une fois, aucun de nos professeurs ne s’est donné la peine de nous apprendre notre hymne national.
Comme si, il ne fallait surtout pas se vanter d’être suisse.
Mais ça à très bien fonctionné, puisque, étant adolescente, j’avais carrément honte.
Maintenant, plus du tout.
Alors c’est clair, nous avons fait de grandes erreurs, principalement en ce qui concerne les enfants des familles défavorisées et les filles-mères.
Ce côté, détestable de vouloir absolument être dans le moule.
Humble et travailleur, sinon rien, et vive l’armée! passe…
gentiment…
De nos jours , il reste du travail certes, mais quelle chance nous avons de pouvoir nous exprimer librement.
De ne pas nous réveiller sous les bombardements.
D’avoir à manger et de l’eau du robinet potable.
Nous sommes tellement à l’aise que même nos humbles animaux, chats et chiens,sont mieux traités que la plupart des enfants dans le monde.
Nous avons des loisirs, des vacances, de l’aide si ça ne va pas et des hôpitaux compétents.
On peut se permettre de construire des bâtiments qui ne servent à rien et donner de l’argent aux étrangers qui viennent chez nous…
De voter « oui » quand on nous demande si on veut plus d’impôts.
Mais quel étrange pays…
Il n’empêche que, moi qui ai un peu voyagé, qui préfère la mer et le soleil, je me couche tout les soirs en remerciant le ciel de vivre en Suisse.
Même si le soleil et la mer sont remplacés par un bel été et le lac.
J’ai cherché, vraiment, un autre endroit, mais je suis contente d’être ici au final.
Et à Bienne.
Plus je vieillis et plus je pense que Bienne est l’endroit du monde ou je peux être la plus heureuse.
J’en suis là dans mes réflexions quand je l’apperçoit.
Elle ne va pas bien.
Elle me sort la phrase  » mais il tellement gentil quand il ne boit pas « .
Ca me fait penser à l’histoire du fou qui se tape la tête contre les murs et qui trouve que ça fait « tellement du bien quand ça s’arrête ».
Mais je ne lui dit pas.
Parce que c’est sûrement plus compliqué.
Je n’ai pas à juger.
Mais ça me désole quand même.
Ensuite je tombe sur un candidat qui distribue des paquets de mouchoirs.
Qui me dit qu’il est un homme normal.. comme moi.
Comme moi?

J’ai passé ma journée à faire le ménage, mais ma petite fille s’est plaint de ne pas avoir eu assez de câlins…
A 7h30 je suis monté chez le voisin qui m’a ouvert en slip.. et qui a nié que la musique techno qui m’empêchait de dormir venait de chez lui.
Il a appelé son co-locataire qui a menti en prétendant qu’il venait d’arriver.
Je l’ai engueulé.
Et ça c’est arrêté.
Mes chats sont magnifiques, leurs poils rutilent, et ma Prisca est un peu grosse, je vais devoir la mettre au régime.
Grâce à un ami, vraiment sympa, je peux les nourrir avec des produits de premier choix.
Ca fait une différence avec ce que je leur donnais avant, vraiment.
Le nouveau Denner fait 10 % sur tout le magasin, pendant encore quelques jours.
J’ai trouvé un porte-monnaie dans le lac, avec cartes d’identité et permis de conduire.
J’ai encore mal au dos.
On fait des économies de chauffage, en mettant le moins possible les radiateurs électriques.
Voilà…

J’aimerais que ma cousine aille mieux.
J’aimerais que mon amie C. aille mieux.

J »aimerais juste être heureuse et j’y arrive parfois.

Sans me demander..

a quoi ça sert, tout ça ‘

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire