Slam « LE PIANO »

J’en ai des gargouillis dans le ventre.

Pourtant tout est organisé.

mais tant qu’il ne sera pas là,

bien au chaud dans la chambrette que je vais lui préparer, je n’y croirai pas.

Un amour d’enfance.

Qui ne sera pas que pour moi.

D’ailleurs, à la base c’est mon fils qui a eu l’idée.

et j’ai fait ce qu’il fallait pour la concêtiser.

Mais j’avoue que je n’y croyais pas trop.

Parce que c’est quand même un sacré engin…

un piano.

Il faut croire que les éléments se mobilisent pour aller dans votre direction,

quand vous êtes dans le juste.

quand c’est le coeur qui parle, et pas le porte-monnaie.

Je remercie mille et une fois, celle qui rends ça possible, par sa grande générosité.

Celle qui prends son temps et son permis pour le transporter.

Mes amis très chers qui vont le porter.

Lui et ses 200 kilos…

c’est rudement lourd…

un piano.

Ca me rends heureuse,

rien que d’y penser.

Sa place , parmi nous,

comme un enfant adopté.

Un enfant , qui en a vu d’autres.

avec déjà bien des heures.

à son compteur.

Je l’aime déjà,   j’en suis dingo,

C’est quand même sacrément beau…

UN PIANO <3

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire