Sensible

-Bonjour, je m’appelle Catherine et je suis sensible.

Bonjour Catherine !

Il y avait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi sensible.

D’habitude, je me protège de ce qui pourrait me toucher trop profondément, enfin dans la mesure de mes possibilités.

On à tous des points sensibles.

Moi je déteste qu’on me parle durement.

Et l’injustice .

Quand je ne peux pas me défendre.

Quand je dois m’écraser.

Mais ce que je déteste encore plus , c’est de me sentir vulnérable.

Je vous passe les détails,

Parce que ça nous arrive à tous.

Ce que je remarque, ce soir, alors que je me sens vidée de toute mon energie.

C’est que j’ai quand même tenu le coup.

Je ne suis pas allé me cacher pour pleurer.

Je les ai senti, ces larmes, affleurer à la bordure de mes yeux.

Mais j’ai pris sur moi.

Et tout de suite, j’ai été récompensée.

Mais ensuite,  j’ai flippé.

Là encore, je me suis reprise, et , à nouveau,

j’ai été récompensée.

J’ai des sortes de protectrices.

Des femmes admirables.

Et quand j’y repense, ça fait du bien.

Ca me donne l’énergie dont j’ai besoin pour continuer.

Donc là, je vais aller me coucher.

Parce que je n’ai plus de forces.

Et demain je me léverai tôt, pour me préparer.

Parce que je me réjouie de retourner au marché.

Je sais que c’est l’occasion de faire des rencontres.

De belles rencontres.

De faire connaître et apprécier mon travail de créatrice.

C’est la leçon que je retire de tout ça.

Nous sommes là pour apprendre.

Mais surtout, nous avons tous quelque chose à apporter.

Parfois, ce quelque chose se heurte, à l’injustice, à ce qui nous touche.

Alors on peut se cacher, mais ça n’apporte rien.

Au contraire.

Donc au lit , et à demain !

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire