Regains

D’abord, on fait les foins.
Ensuite, ça repousse un peu et on fait les regains.
Les « rgains » comme on dit chez nous.

Comme la marche de la vie..
Ca pousse, on coupe et ça repousse.
Vous savez quoi, je sais bien que je n’écris pas toujours pareil.
parfois je suis mieux que d’autres.
curieusement, c’est, un peu, quand je suis au bout de ma vie.
Et là, ça va plutôt bien.
(je touche immédiatement mon parquet en bois).
Donc je n’ai rien de très profonds a raconter.
Je n’ai pas de gouffre à remonter, ni de piscine dans laquelle me noyer.
Ca va.
C’est moins inspirant, mais c’est chouette.

Par expérience, je sais que ces périodes là,
servent à se reposer.
Quand on a plus de combat à mener.
On en serait parfois déprimé.
Pas moi.
Ou si peu.
D’abord, il y a la santé.
Quand on a fini d’escalader l’Everest.
de traverser la Manche à la nage,
de sauter dans les chutes du Niagara
Sur le moment, on a rien senti.
On à fêté sa victoire.
Ensuite les gens partent et on se retrouve seul.
On rentre à la maison, et on est soudain très fatigué.
On ne sait plus trop où en est.
Et là, le corps se met à parler.
Il se déglingue,
pièce après pièce,
membre après membre.
On commence par se soigner.
Parfois c’est long.
Parfois c’est très, trop long.
On aimerait tellement retrouver de l’énergie.
Mais ça mets si long que l’on croirait presque que c’est fini.
Que ça ne reviendra plus jamais.

Et voilà le printemps.
Il fait moins froid .
Peu à peu, timidement au début, ça revient.

Gentiment, mais sûrement.
On refait ce qu’on osait plus faire.
On se relooke un peu.
On pense qu’il faudrait refaire du sport.
On pense, mais on fait rien.

On ne culpabilise même pas.
Ca prendrait trop d’énergie.

Peu à peu.
On retrouve un peu des forces.

Je retrouve un peu d’énergie
J’essaie, chaque jour de faire quelque chose
qui traîne depuis longtemps.
Mais j’oublie de faire des choses que je dois faire toutes les semaines…
Comme si la vie était une partie de Monopoly.
Une somme d’argent est partagé entre les participants.
Elle circule,mais rien de plus.
On perds ou on gagne, mais l’important c’est la partie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire