Quelqu’un de bien à Bienne

Etre ou pas.. quelqu’un de bien …

et qu’est-ce que c’est, déjà, quelqu’un de bien ?

Tout ce que je sais ce matin, après une belle nuit blanche, c’est que …

j’allais dire :  » je n’en sais rien. »

Mais ça serait un peu facile, vous ne trouvez pas ?

-Hein ? c’est quoi ? vous pouvez répéter la question?

C’est clair, le matin au réveil, comme ça ,les grandes questions existentialistes ont du mal à se frayer un chemin dans certains cerveaux encore un peu endormi.

En gros ce que je dis, c’est que : qu’on le veuille ou non, nos rapports avec les autres sont trop importants, ont trop de répercussions ,d’influences, de conséquences, sur nos vies à tous, pour qu’on n’y prête pas attention.

Ca devrait être notre priorité.

Sourire, être gentil et compréhensif, et, à moins qu’il  ne faille se défendre, n’avoir aucun geste, aucune intention négative.

La rancune, la méchanceté gratuite, l’absence de compassion sont des armes puissantes, qu’on ne devrait pas manipuler.

La vengeance, pareil.

Par contre, on peut user de bonté, sans modération.

A s’en faire éclater le coeur,

Ca ne fera qu’amplifier le mouvement

Parce que, si c’est vrai que la connerie est contagieuse… l’amabilité l’est tout autant.

Se retrouver déstabilisé par une personne . ça arrive.

Ca donne l’impression que tout est de sa faute, ou variante voisine,

que c’est de la votre de l’avoir laissé faire.

Mais tout n’est pas toujours affaire de culpabilité.

On fait ce qu’on peut après tout.

On a aussi besoin de repos, souvent, mais on n’en prends que rarement.

Ce que je sais aussi, c’est que tout se paye.

Je vois les choses se mettre en place, au moment même ou elles se produisent, pour en générer d’autres.

Alors, on garde confiance, on reste serein.

Tout va aller bien.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

4 réponses sur “Quelqu’un de bien à Bienne”

  1. être quelqu’un de bien;on essaye ^^ mais parfois entre la bonté et l’abus de faiblesse il n’y a qu’une lettre ; trop bon trop con comme on dit ; maintenant, on est toujours confronté à la méchanceté sous toutes ses formes; c’est vraiment déstabilisant ; il faut se protéger ; et rester soi même ; comme un roseau qui plie mais ne rompt pas 🙂

  2. Coome c’est étrange, sur la page Facebook de Yaël, il y a justement une phrase qui parle de funambule et d’équilibre… et d’émotions. Il faut croire que le savoir ne sert plus à rien, quand elles nous dépassent…

Laisser un commentaire