Quand l’apparence compte

Merci Aurore de m’avoir fait une jolie pédicure.

Ca me rends plus sure de moi.

Au point que l’autre jour, quand j’ai acheté des sandales Sneackers qui me sciaient le dessus des pieds, je les ai rapporté.

Au magasin.

Dosenbach.

Sans le ticket.

Et je suis certaine d’une chose.

Si j’avais montré mes pieds,  blessés , sans cette ravissante couleur si bien posée,

ça n’aurait pas fait le même effet.

Je ne peux pas affirmer à 100 pour cent que j’aurais aussi été remboursée.

Aussi aimablement.

Peut-être que si.

En tout cas, pour moi, obtenir ce que je veux, avec une robe et mon beau chapeau, c’est plus facile qu’en t-shirt et en crane rasé.

Pourtant, je me sens moi, et aussi bien dans toutes les tenues.

Est-ce que c’est moi qui change, ou le regard des gens ?

Un peu des deux surement.

Et puis il y a l’attitude.

Avoir confiance en soi.

Ce que je déteste le plus au monde, ce sont les gens qui brisent la confiance en soi des autres.

Par abus de pouvoir, par mépris, par tout les sentiments négatifs qui existent dans notre palette de possibilités humaines.

Alors, je suis d’accord, l’apparence ne devrait pas compter.

En aucun cas on ne devrait juger quelqu’un sur son apparence.

L’habit ne fait pas le moine dit la culture populaire.

Alors, pourquoi ne peut-on pas s’en empêcher ?

Parce que ça nous donne des indications sur comment se comporter peut-être ?

Franchement, ça ne me convainc pas non plus.

Si on était aveugle, est-ce qu’on ne percevrais pas mieux?

Certainement.

J’ai déjà parlé de 4a , et j’en suis toujours au même point.

Je n’ai pas changé et le monde non plus.

Et puis on peut faire du bien avec des images.

Je le vois dans mon boulot de photographe.

Demain , Gisèle vient chercher ses photos.

J’espère qu’elle en sera contente.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire