Place aux vieux

Je suis une grande consommatrice de séries.

Américaines, norvégiennes, anglaises, allemandes mêmes, voir espagnoles.

Ill y en a pour tous et de qualité.

Comme un grand film qui ne s’arrêterait pas.

Les personnages ont le temps d’évoluer et c’est très intéressants.

J’aime beaucoup This is Us, un vrai petit chef-d’oeuvre du genre.

Dans les nouveautés, il y a Pose, la première série entièrement consacrées à la communauté LBGTQ  et jouée par des transexuels.

La servante écarlate, Escape to Dannemora (Patricia Arquett fabuleuse), Vicking ( un peu en baisse mais quand même) etc… et tout un tas de série nordiques, comme Monster, qui sont tout-à-fait excellente.

J’en oublie.

Ce qui est intéressant, dans ces séries, c’est qu’elles donnent du travail à de nombreux acteurs qui n’en trouve plus dans le cinéma..

Acteur, c’est un métier difficile.

Dans le temps, c’était comme ça : tant qu’on était jeune et beau ça marchait, mais les starlettes remplaçaient les stars, dès qu’elles passaient le cap des 30 ans.

Ca n’est plus du tout comme ça maintenant.

On veut des geules. Des gens à qui on peut s’identifier.

Mickael Douglas, Glenn Close, qui ont eu la bonne idée de ne pas trop passer par la case chirurgie, cartonnent .

Nicole Kidmann joue et produit des séries comme Big Little Lies,  qui remporte tout les suffrages.

Breaking Bad est l’exemple même de la série devenue culte, dont le héros n’est ni jeune , ni beau.

La télévision nourri le cinéma qui nourri internet et…

Pour la première fois un film produit par Netflix, Roma, sera présenté à Cannes.

Keanu Reeves s’est trouvé un nouveau rôle, qui plait tellement , qu’il en est à son troisième, et so vieux opain de Matrix, Laurene fiscburn, est tout content de jouer avec lui.

Pourquoi ça m’intéresse tellement, parce que c’est ce que je veux faire.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire