Persévère

L’important c’est de ne jamais désespérer.

Je revois cette phrase, écrite en immense sur l’affiche de Midnight Express, dans ma chambre d’ado.

 

Heureusement pour moi, je ne suis pas, comme le héro de ce film, enfermée dans une obscur prison turque, je crois, mais chez moi, pas vraiment au chaud, mais libre de sortir.

Par contre, si je veux arriver à quelque chose dans ma vie, il faut que je persévère.

Ca c’est absolument clair.

Est-ce que c »est ma propre prison ?

Je dis ça, parce que je ne me sens pas superbien.

Je suis là, toute seule dans mon salon.

Avec ce foutu Facebook qui débloque.

Ils appellent ça « maintenance », mais ils pourraient nous prévenir, tout de même.

Parce qu’on est beaucoup à utiliser Fb pour nos travaux.

Et quand ça bugg, alors qu’on en a tellement besoin, ça fait flipper.

Alors, ok, c’est gratuit, mais ça rapporte.

Publicités, booster d’audience, vente d’infos.

Chaque fois que vous répondez à un de ces tests débiles qui vous dit quel genre d’animal sauvage vous seriez, vous permettez à des sociétés très sérieuses de s’enrichir en analysant les résultats pour miieux les utiliser.

Grâce à eux, des présidents sont élus, des produits sont vendus… finalement c’est la même chose.

L’économie domine le monde.

C’est pas nouveau, mais ça s’amplifie.

Ca s’organise, se codifie.

Ca s’apprend.

Moi j’avoue que j’ai de la peine.

D’un côté  je trouve normal de payer le travail,

mais comment être juste, quand il s’agit d’art.

Qu’est-ce que l’art déjà ?

Une création émouvante.

Comment évaluer l’art ..

 

Je change de sujet, pour revenir à ce que je disais avant

Persévérer..

Persévérer, c’est prendre les bonnes décisions.

C’est aller de l’avant,même si on a pas d’énergie.

Faire les choses d’abord, et recevoir la récompense après.

C’est comme ça que ça marche.

A condition d’avoir confiance.

Même en étant passionnée par mon travail, je suis humaine,

souvent, le doute m’assaille.

Est-ce que je vais être capable de produire assez ?

Est-ce que je vais trouver le juste prix ?

Est-ce que c’est bien ce que je fais ?

ESt-ce que ça en vaut la peine ‘

et patati et patata…

………….

Le lendemain, je vois que j’avais raison.

Facebook fonctionne et avec ça, notre travail est enfin salué comme il le mérite.

Parce que nous nous sommes dépassées, toutes les deux.

Et  le résultat arle de lui-même.

Mais  la reconnaissance des internautes est un grand plus dans le processus du shooting.

Comme une sorte de récompense pour avoir affronté sa timidité.

C’est le cas pour bon nombre de mes modèles, et aussi pour moi.

Alors, grand MERCI <3

,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :