Passage en doucuer

Après le froid, la douceur est revenu aujourd’hui.

ca fait du bien.

Et ,enfin, la paix est revenu dans ma chaumière.

Plus que jamais, je me rends compte de l’importance de la famille.

Quand une famille va bien, que ses membres prennent soin les uns des autres, alors,  on peut s’épanouir, avec nos personnalités respectives.

Dans notre famille, nous sommes tous très différents, et c’est tant mieux.

Aujourd’hui, donc, il faisait plus doux et le coucher de soleil plus beau que jamais  m’a permis de faire une jolie série de photos.

Je sus hyper-motivée pour mon blog aussi.

Depuis que j’ai rencontré de nouvelles lectrices.

J’ai aussi des lecteurs.

Si, si.

J’aimerais bien sûr souhaiter à tout le monde une belle et heureuse nouvelle année.

Et vous remercier pour votre compréhension vis-à-vis de mes fautes d’étourderie, comme on disait à mon époque.

La semaine commence et j’ai déjà deux shootings qui arrivent.

C’est fomidable.

Un avec Mélanie  Anken, que j’adore.et l’autre avec Colette que j’aime aussi beaucoup.

Ca va être l’année des shootings, j’en ai beaucoup en préparation.

Je suis sereine.

J’ai progressé.

J’ai hâte de voir ce que ça va donner.

Mélanie est un modèle absolument hors du commun.

On a beaucoup travaillé ensemble.

Elle me fait confiance et c’est beau.

Elle a changé.

En bien encore.

Je la trouve plus mure, apaisée.

Elle à des yeux fantastique.

D’un vert unique

La petite princesse du hockey.

Après ça, j’a encore 6 shootings programmés.

Je sais que j’ai de la chance.

Beaucoup de chance,

Je sais ce que ça va m’attirer.

Je suis contente en tout cas, parce que  tout ça me prouve que

j’étais sur la bonne voie, quand je me suis fourvoyée.

J’ai pourtant failli refaire la même faute.

Parce qu’on est comme ça, nous les humains, on tourne en boucle.

On ne peut pas s’empêcher d’être tenté.

J’aimerais encore dire uelue chose à propos des shootings.

Je trouve de la beauté partout.

Il ne faut pas vous inquiétez si vous vous trouvez trop grosse, trop vieille, ou que vous détestez vos jambes.

Les boutons, la cellulite,  quoi que ce soit de plus ou moins voyant, de plus ou moins complexant, n’est absolument pas un problème pour moi.

Autre chose, on est en 2019 maintenant, faire un shooting est devenu plus fréquent,, même si je reconnais q’il faut du courage pour affronter  un objectif.

Bon je vais me coucher, il est presque 9h et il me faut mes 4 heures de sommeil

i

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire