On the Road again Woman…

je me remets en selle, mon chargeur  fonctionne bien.

Chez Photovision, ils m’en ont commandé un . Nikon-compatible.

A moitié prix.

Je devrais aller bien.

Ce qui m’use, c’est cette spirale de haine qui revient sans cesse.

Ce que je construis , détruit, par mégarde ou volontairement.

A coup de pieds.

Comme le petit banc sur ma terrasse que j’aimais bien.

Qui git lamentablement à terre, irrécupérable.

Pourquoi tant de haine  envers des objets innocents ?

Je suis proche du burn-out.

Mais le soleil revient, je vais, je dois tenir à tout prix.

Me concentrer sur ce qui va bien.

Ne pas me laisser descendre.

Ni par les autres, ni par moi.

Arrêter de culpabiliser, et avancer.

A tout prix.

Retrouver le sourire de la chance.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire