Mute (with beautiful new Socks)

Je suis en pleine mutation.
Je sais ou je veux aller, je sais comment le faire.
Et je n’ai plus peur de réussir
Je suis très fière de moi.Ca veut dire que j’ai encore beaucoup à faire, beaucoup à travailler, mais plus sur la même route qui finissait en impasse.
Je ne me rendais pas compte, parce qu’à la base, la direction était la bonne, mais peu à peu, je finissais par dévier.
Faire des choses d’une stupidité sans nom qui m’ont conduit à me perdre ne route.
Heureusement, il y a des gens , comme des anges déguisés en humains, qui par leur compréhension, ou plus simplement et efficacement par leur affection, par leur confiance, m’ont conservé dans leur coeur, et donné de la force.
Cette force indispensable pour continuer.
D’humbles objets comme une écharpe, une paire de chaussettes, tricotés pour moi, sont des preuves que je mérite cette affection.
Choisir de la laine, passer du temps , exercer son savoir et sa créativité pour réaliser quelque chose soi-même, pour quelqu’un, je ne connais pas meilleur preuve d’affection visible.
Touchable.
Portable.

Ces accessoires sont pour moi, comme la cape de Superman, la canne d’Arsène Lupin, le masque de Zorro, ou le bonnet à Pompon de Fantômette.
Ils font désormais partie de mon identité, puisque ce sont des objets uniques créés pour moi, au même titre que l’épée de d’Artagnan.
Avec eux, je me sens forte, invincible et j’irai loin.
Ils me soignent.
-T’es malade ?
Non, mais mon âme, coeur et mon corps ont été meurtri.
Je me suis relevé, mais j’ai encore tendance à être attirée vers le bas, comme si c’était ma place.
J’ai encore honte d’avoir laissé quelqu’un m’y mettre.
Mais moins, beaucoup moins.
Et c’est clair, j’ai bien compris maintenant. que j’ai le droit de m’aimer telle que je suis, de changer ce qui ne me plait pas, et d’aller où je veux.
Qu’il y a de la beauté en chacun, et que je la vois.
C’est ma force, mon super-pouvoir et il est précieux.
Puisque je la vois, je peux la capter.
Et cette beauté, c’est la benzine de l’univers.
On a tous des gouts différents, mais la vrai beauté touche tout le monde.
Une aurore boréale, une orchidée sauvage, une biche et son faon…
L’émotion dans l’oeil d’un père…d’une jeune mariée.
Après on est tous différent et on sera plus touché par certaines émotions que d’autres.
Quand j’y pense.. je suis d’une génération qui n0avait pas le droit de montrer ses émotions.
A croire qu’on ne devait pas en avoir.
En tout cas, il ne fallait pas que ça dépasse.
Sous peine de mort sociale…
Je suis d’une génération ou la femme, à peine libérée, à peine avec le droit de vote, était encore inférieure à l’homme…
Ah ! on a fait du chemin depuis, mais pas encore toute la route.
Je suis tombée, et j’ai trouvé de l’aide pour me relever.
J’ai su m’extirper de la piscine, même si, chaque fois, il y en a pour tenter de vous la remettre dans l’eau.
Et maintenant, j’ai envie de partager, de faire des choses avec les gens, en complément, comme un puzzle, quand chacun apporte sa part, on peut faire des merveilles.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire