Mon méchanisme

Il y a des choses que tout le monde sait.

Par exemple que, si on est malade, sourire, rire, avoir des pensées positives aide à aller mieux.

Mais le ressentir physiquement et nettement, précisément comme ça m’est arrivé aujourd’hui, est plus rare.

Je crois bien que c’est la première fois, pour moi.

Je me suis réveillée, sans trop le moral.

Arrivée chez moi, une mauvaise nouvelle m’a plombée davantage.

Et plus je ressassais tout ça, et moins ça allait.

Jusqu’au moment, je me souviens, je cherchais un truc, en mode mauvais poil.

J’ai décidé d’arrêter ça.

Et comme si à l’intérieur de moi, il y avait un mécanisme horloger, à l’ancienne,

avec les petites roues dentelées qui s’imbriquent en tournant.

Bizarre sensation.

Je ne dis pas que tout va absolument mieux, mais j’ai envie de continuer comme ça.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire