Mieux à Bienne

J’étais plutôt fière de mon costume.

Pour un truc improvisé en 30 minutes.

A la base ce n’était pas prévu.

C’est mon fils qui voulait accompagner sa nièce.

Mais il était fatigué.

Et elle, se réjouissait tellement.

Je me suis dévouée.

Brave grand-maman que je suis.

Et puis .j’adore me déguiser, ça me donnait une occasion.

Je ne pensais pas que, symboliquement, ça représenterais si bien mon sentiment.

La robe vient de Londres, ils les vendent comme ça, avec des fausses taches de sang en latex.

Quand je revois mes photos, avant, pendant et après ma sortie, je vois la différence d’expression.

Ma joie du début, et mon malaise de la fin…

Se faire salir par une reflexion déplacée laisse des traces.

Quand je pense aux autres femmes, et mêmes aux hommes, à tout ceux qui subissent sans pouvoir se défendre, souvent bien pire, ma révolte gronde, intérieurement.

Je n’ai jamais su me défendre.

Je défends mieux les autres.

Cette injustice qui remonte à la nuit des temps, qui se perpétue chaque jour,

sur des millions de personnes,

porte beaucoup de noms.

Sexisme, racisme, homophobie…

dans le fonds c’est pareil.

Chaque fois que quelqu’un utilise sa force, son pouvoir, pour rabaisser quelqu’un qui ne peut pas se défendre, alors ce que l’être humain a de plus moche, s’exprime avec toute la lâcheté qui l’accompagne.

Pourtant, j’ai de l’espoir.

Un grand et formidable espoir.

J’ai vu mes ami,es aujourd’hui.

J’ai raconté mon histoire.

Deux de mes amis les plus chers, des hommes, ont été particulièrement choqué.

Je ne vous dit pas le plaisir que ça m’a fait, de voir leurs expressions de stupeur.

Et tout ces commentaires sur Facebook.

Toute cette indignation balaie le mal, comme une tempête balaie les feuilles mortes.

C’était un petit mal,

Mais voilà, j’en avais déjà un plein tiroir, de ce genre là…

J’ai de l’espoir, parce que le silence n’est plus de mise.

On parle, on s’indigne, on compatis, et on guéri !

J’ai de l’espoir parce que le sentiment d’empathie et de révolte

est plus fort.

Que même, si bout à bout, toutes les injustices misent ensembles semblent

constituer un énorme cloaque, eh bien, aujourd’hui, une station d’épuration géante, bien implantée se dresse pour tout purifier.

Les mentalités évoluent dans le bon sens.

Même s’il reste des pays entiers en retard dans cette formidable avancée.

Rien, désormais ne peut plus arrêter ce progrès.

La conscience collective évolue, et c’est tant mieux.

Voilà pourquoi je me sens mieux.

Je regarde ma photo d’hier et celle d’aujourd’hui, et je vois à ma façon de la retoucher, que je me sens mieux.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

2 réponses sur “Mieux à Bienne”

  1. c’était déplacé et vulgaire ;

    moi c’est sur mon blog que j’ai ressenti un souci , j’ai fait un article pour dire ma philo du blog, les com ont été très sympas,
    ça m’a fait du bien de mettre les choses au point

    si le respect était la base, tout irait beaucoup mieux

    1. j’en suis désolée. j’ai à peine le temps de m’occuper de moi, mais j’irai voir. sur mon blog j’ai été si souvent attaquée, je ne l’autorise plus et je ne réponds plus. perte de temps, mais rapeler qu’un blog n’est pas un forum , entre autre, mettre les choses au point me fait du bien aussi.

Laisser un commentaire