Mexico… Mexi…iiiiiiiii… cooooooo

Je ne vais pas au Mexique, c’est lui qui vient à moi.

Mexico, Acapulco.. des noms qui m’ont toujours fait rêver.

D’abord, c’est mon voisin du dessous ,qui est de retour, transformé par une année de voyage entre le Mexique et l’Amérique.

Ensuite, cet après-midi au marché, j’ai eu le grand plaisir, l’honneur même je dirais, d’avoir la visite des plus biennois des mexicains… ou plutôt, des plus mexicains des biennois.

Jasmine et Jacques, dans toute leur splendeur.

Ces deux là, ils dégagent quelque chose de rare :

une sorte de force tranquille, d’équilibre heureux.

Avec un air d’amoureux qui seraient encore en pleine lune de miel en même temps que de se connaître par coeur.

Quand Jacques me raconte, comment Jasmine à changé leur vie, il n’a pas besoin d’en rajouter pour que je comprenne comme ils sont heureux de l’avoir fait.

Je m’en souviens encore de leur départ, et de ce que j’avais pensé à l’époque : il faut du courage pour tout quitter.

Mais eux, ils ont réussi l’exploit d’aller s’installer ailleurs en maintenant les liens avec ici.

D’ailleurs, il faut chercher les jours où ils ne sont pas invités.. s’il y en à :).

Du coup, qu’ils prennent le temps de venir me voir sur mon stand me touche particulièrement.

Et je découvre que Jasmine et moi aimons toutes les deux les chevaux de mer, ces hippocampes, qui sont bien des poissons et dont la couronne est différente chez chaque individu.

Jasmine à une intelligence qui se voit à l’oeil nu, je constate aussi qu’elle n’a pas pris une ride depuis la dernière fois ou je l’ai vu, sur le marché des artisans.. au contraire, on dirait que le soleil mexicain à des effets rajeunissants.

Bref, c’était la bonne surprise de la journée.

Une belle journée, avec d’autres visites qui m’ont fait plaisir, ma soeur avec sa belle -famille française en visite, ma Doris toujours en pleine création, et mon Isa aussi, avec sa petite Bimba fraîchement opérée.

Cette petite chienne qui en a tant bavé découvre une vie sans souffrance,enfin.

Franchement, je le sais parce que j’ai essayé, adopter un chien qui en a bavé et qui est en mauvaise santé, c’est extrêmement difficile.

Au point que c’en est parfois décourageant, et qu’il faut s’accrocher. Et j’assiste à ce phénomène étonnant, pendant qu’on est dans le rajeunissement :

Isa aussi semble transformée.

Ce qui m’amène à la conclusion suivante : l’amour est le meilleur des élixirs de jouvence.

Ca à l’air banal, dit comme ça, tout le monde le sait, mais quand on le voit de près, dans une réalité sans filtre, c’est magnifique.

Aussi magnifique qu’une promenade au bord de la Thièle.. c’est dire.

En paralant de la Thièle, Micro est en mode « Bla-Bla-Micro ».

Toutes les secondes, sans interruption, il poursuit ses parents en pépiant de sa petite voix claire .

Je ne sais pas pourquoi il fait ça, ni si c’est l’habitude chez les foulques, c’est la première année que j’ai la chance de suivre le développement d’un bébé, depuis son éclosion.

Son petit corps dodu s’est modifié.

Sa petite tête n’est plus aussi rouge.

Il est presque aussi grand qu’un rat, maintenant et j’espère qu’il peut se défendre.

J’ai l’impression qu’il voudrait dormir allongé sur une pierre, mais il faut pêcher.

Pour la première fois je l’ai vu plonger sous l’eau.

Mon petit Micro.. et ça me rends fière, ses progrès, comme si j’étais de la famille…

Oula ,j’avais pas vu l’heure…

Il faut que j’aille dormir.

Je vous souhaite un très beau dimanche.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire