Marché aux puces Place Walser

On dirait que le temps s’arrange exprès pour le marché aux puces.

Le ciel est avec nous.

Le marché aux puces de la coupole, se tient désormais Place Walser.

De 11 à 16h, demain dimanche 10 avril.

C’est derrière la gare, devant la grande Coop, sur l’espace caillouteux.

qui sert parfois aux pétanqueurs.

Tout le monde est la bienvenue-

Pas besoin de s’inscrire avant.

Une taxe est prélevée en cours de marché , un dizaine de francs en moyenne suivant l’espace utilisé.

Tu prends ta couverture, les trucs qui te servent plus et tu t’installe.

 

On passe des supers journées, au marché aux puces.

Il y a toujours une ambiance chaleureuse et calme, particulière.

Et demain, forcément, c’est le premier depuis que le Valalla a pris Pierrot.

Mais comme il ne manquait jamais un marché aux puces,  et que c’est là, derrière la gare, à son endroit. forcément on pensera à lui.

Au point qu’on pourrait rebaptiser , au moins une partie de la place,

en Place Pierre-André Suter.

Le marché aux puces de la Coupole, c’est un évênement important dans la vie socio-culturelle biennoise.

Il y a un avant et un après,

Avant, le dimanche, en hiver, on s’emm…ait.

Ferme.

Il faisait froid, gris, et rien à faire.

Particulièrement pour les familles qui n’avaient pas trop de moyens d’amener leurs enfants au cinéma ou ailleurs pour les distraire un peu.

Il y avait de quoi déprimer.

Et puis, Karine et d’autres ont eu l’idée du Marché aux puces, à la Coupole.

Je me souviens des premiers.

C’était tout-de-suite extraordinaire.

Pour les mères de familles seules , comme moi, à l’époque, avec deux petits enfants.

Non seulement, ça ne coutait rien, d’y aller, mais en plus, ça donnait une possibilité de gagner quelques sous.

Les organisateurs ont toujours eu la délicatesse d’attendre un peu, que l’on aie gagné la petite taxe pour la place, avant de passer la récolter.

Il y avait des animations pour les enfants.

Du sirop gratuit, des boissons , sandwichs , gâteaux  pas chers au bar.

En cas de mauvais temps on se mettait tous dedans.

En cas de beau temps, on se dispersait tout autour, de la Coupole,

dans une ambiance, de joie , quasi de fête, et de respect.

Je parle de respect, parce que le marché aux puces n’est pas réservé à une seule catégorie de la population qui n’a pas trop de moyen.

Non, non.

Le Marché aux puces de la Coupole est ouvert à tous.

Quel que soit votre âge, votre condition sociale.

Le punk avec sa couverture et ses objets improbables,

la dame âgée, avec ses objets bien rangés sur une table.

Et vice -versa.

On trouve de tout.

Vêtements pour l’hiver, boites à thé anciennes, skate-board, vélo et j’en passe… et même Pierre avec ses B.D.  C.D. L.P etc….

Des milliers d’objets qui dormaient dans nos greniers reprennent une nouvelle vie.

A prix mini.

 

Le marché aux puces répondait à un besoin.

Il est devenu une institution.

 

Désormais chaque deuxième dimanche du mois par tout les temps, il a lieu.

Son succès a grandit tellement qu’il s’étalait de plus en plus autour de la Coupole.

 

Les travaux auraient pu tout changer.

 

Mais non.

Et c’est ce qui est fantastique :

Le  Marché de Coupole, même exporté Place Walser, reste le même.

La même ambiance chaleureuse, les mêmes participants, devant et derrière les stands.

Je me réjouie d’y participer.

En plus , j’habite tout près

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire