Malgré les défis

Ce marché des artisans, je l’attendais avec impatience.

Le premier, l’année passé avec Claudia était une belle réussite et m’avait motivé à remettre ça et à me lancer toute seule.

Déjà se retrouver parmi les vrais de vrais, les sculpteurs de pierre, les souffleurs de verre , je vois ça comme une belle progression.

Premier défi,avoir assez de stock.

J’ai donc travaillé pour ça, et c’était ok.

Sauf que je me suis encore couchée trop tard.. et qu’il fallait me lever plus tôt que d’habitude.

Mais ça aussi c’est allé.

Donc tout roulait.

Et voilà que se présente la première vraie épreuve qui à faillit, qui aurait pu me faire pêter un plombs, si je n’avais pas aqui , au fil du temps, une certaine expérience…

En face de moi, un autre stand de bijoux.

Bon déjà ça.. la concurrence.. j’aime pas trop, mais on a chacun son style.

Sauf que la concurrence en question, avec son joli chapeau de paille, ne me calcule pas.

Je dis ça parce que , quand je me suis présentée, elle m’a simplement ignorée.

J’ai  tout de suite compris pourquoi en voyant ses prix.. 5 frs 10 frs … pour des boucles d’oreilles et autres colliers …

Comment c’est possible?  Quand on les achète en gros.. et qu’elle valent un francs pièce sur un site chinois.

Donc, une fausse artisane, qui a réussi à duper la police des marchés en présentant un modèle qui avait l’air fait main.

De la concurrence  déloyale… et les gens s’y laissent prendre aussi… et vu la qualité des matériaux.. bonjour les allergies…

Les vrais artisans passent des heures sur leurs modèles, et sont obligés de faire des prix  qui ne pourront pas payer leurs vrais efforts.

Pour les autres, il y a assez de foires de braderies, et même le marché hebdomadaire.

Mais là, je ne l’ai jamais vu, elle préfère se faire passer pour une artisane et rafler la mise

Je me retiens.. mais je la signale quand même  au moment de payer ma place.

Celle du marché des artisans est pratiquement le double de ma place habituelle. Je trouve que ça mérite un peu de vigilance, non ?

Attirés par les prix bas, je vois les gens s’agglutiner autour de son stand…

Je prends sur moi, je prends sur moi…

Je dois me faire hyper-vite fait une philosophie, sinon je vais gâcher ma journée et ne rien vendre.

Le marché c’est avant tout, une affaire de vibration.

Si , si.

Si vous êtes mal, si vous tirez la gueule, si vous n’avez rien à apporter de positif, ça se sent, ça se voit et ça fait tout sauf attirer les clients.

Je me dis donc, que cette malhonnête là, avec ses m….. à 2francs, elle va devoir en vendre un paquet pour faire du chiffre.

Ca relativise un peu.

Mais l’argent n’est pas ma motivation principale.

Ce que je veux, c’est partager mon travail avec ceux qui l’apprécient.

Donc, je pense que pour l’équilibre de toutes choses, il faut un peu de la chose inverse.

Un peu de sel dans la pâtisserie.

Un peu de Yin dans le Yang..

Pourquoi faut-il que ce soit en face de mon stand ?

Je décide de me concentrer sur le mien et sur ce que j’ai à apporter, et tant pis pour ceux qui ne font pas la différence .

Et ça vient.

Une charmante jeune fille et son papa, qui admirent mes cartes et m’en prennent 5 d’un coup avec un tas de compliments en plus.

Je revis.

Passe mon Eliane, qui vient chercher sa commande spéciale.

Eliane qui est la bonté personnifiée. qui s’occupe même de me nourrir.

Je suis d’attaque.

Je me sens bien, j’ai le sourire et du coup, ça marche.

Arrive une dame aux vêtements violets en blanc.

Elle triture un collier , me demande le prix.. je lui dit.

Et elle voit celui d’à côté.

Une pièce, j’allais dire spéciele mais ils sont tous spéciaux, forcément, mes bijoux, puisque ,contrairement au stand d’en face, il n’y en a pas deux pareil.

Et là, c’est le coup de foudre.

L ‘évidence.

Dès qu’elle le met, quelque chose de quasi magique se passe.

Ce collier là, ne pouvait être que pour une seule femme au monde.

Et c’était elle.

Il lui va à merveille.

Avec sa tenue, avec ce qu’elle dégage, il l’a rends encore plus belle.

C’est un collier avec des grosses perles, celles qui contiennent des particules d’or  dans la couche colorée.

Au soleil, il devient merveilleux.

Et justement il fait beau.

Un peu plus tard, elle repasse devant mon stand, et de loin, elle me regarde , en touchant son collier, avec un air de dire : c’est le mien, et il est parfait pour moi.

Je suis aux anges.

Arrive une autre dame, qui me demande si j’ai des trisquels.

Et il se trouve que oui, j’en ai un.

Je propose de le mettre sur un de mes nouveaux colliers en forme d’attrape rêve.

Et là encre, magie !!!

Il s’accorde parfaitement.

A deux heures et demie, le rêve prends fin.

On le savait , mais c’est confirmé, l’orage arrive, voir même la tempête.

Sur le stand d’en face, les supports en cartons volent.

Chez moi rien ne bouge.

Mais j’ai peur quand même.

Comment je vais faire pour rapporter mes cartes , le stender  qui va avec?

Le ciel m’envoie mes deux T. Tatiana et Thierry, qui assurent le rapatriement du tout chez Rahel.

Gros soulagement.

Je range et le timing sera parfait.

J’aurai encore le temps de rentrer chez moi avant que l’orage n’éclate.

Voilà pourquoi c’était une belle journée.

J’ai fait la connaissance de la marchande australienne à côté de moi et d’un père et sa fille qui vende des pierres sculptés d’Hauterive.

J’ai rarement été aussi fatiguée.

Ou plutôt. ca fait longtemps…

Mais j’ai passé une superbe journée.

Maintenant je me réjouie de retrouver mon marché du samedi.

Et j’aimerais passer un appel.

Si vous aussi vous voulez vous lancer, sachez qu’il y a de place encore.

C’est une affaire de pérsévérance, mais c’est aussi très gratifiant à tout un tas de nivaux, de faire le marché.

Il suffit de s’annoncer auprès de la police des marchés.

Et de choisr ses dates.

Le stand sera monté ,et ça ne coute, le samedi que 28 francs pour en disposer.

Alors, qu’est-ce que vous attendez ?

Plus on sera et plus ça attirera de monde.

Le marché du samedi n’est pas réservé aux artisans.

Si votre marchandise est jugée recevable par la police des marchés, alors vous avez droit à la place.

Et on vous accueillera chaleureusement.

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire