Les Trésors du Marché

Je ne sais pas ce que les gens pensent, en général, des gens qui font le Marché.

Si différents, originaux, souvent, venant de tout les horizons.

Je sais , par contre, ce que je pensais, moi ,avant d’y aller.

Et c’est pas très glorieux…

Quand j’y repense.

Mis à part Pierre, que je connaissais, et que je savais instruit et cultivé,

j’avais tendance à croire que les autres, étaient là, parce qu’ils n’avaient rien trouvé d’autre…

Honte sur moi.

Je vois à quel point je me suis trompé, depuis que , moi aussi je fais partie de ces gens.

D’abord, j’aimerais rappeler, comme c’est dur, de faire le marché.

Rester sous la pluie, comme samedi, pendant des heures, debout, à guetter le client qui ne vient pas.

En fait, ce serait dur, si on était pas une aussi bonne équipe.

Qui se soutient, qui veille les uns sur les autres.

Est-ce que vous appréciez vos collègues de travail, au point de vous réjouir de les revoir?

De leur faire la bise, en arrivant et en repartant ?

De savoir tout, ou presque sur leur vie sentimentale?

Sur leur caractère…

Est-ce que vous les encouragez dans leurs efforts ?

Est-ce que vous compatissez dans leurs peines ?

Nous oui, on fait tout ça, et plus encore.

On se confie nos trésoreries respectives, en toute confiance.

On ne guette pas le nombre de minutes passées aux toilettes,

et lorsque l’un de nous est absent… il nous manque..

Comme je me trompais sur les marchands, en général et en particuliers encore plus.

Entre nous, qui avons le temps de discuter, nous rigolons, mais nous en apprenons beaucoup aussi.

Sir toutes sortes de sujets.

Tenez, samedi passé, il y avait Véro, une nouvelle, sur le stand d’à côté.

Une femme passionnante.

Qui, entre autres, en connait un rayon sur les chiens.

Je sais maintenant pourquoi les chats attaquent mon pain ; pour le levain.

Qui, précision utile, est très bon pour eux….

Oh bien sûr, il y a aussi le crétin de service ,qui trouve drôle de vous faire louper une vente…

Mais nous sommes tous nos propres patrons,

Patron et employé à la fois..

Les gens sont drôles.. ils croient dans le pouvoir des pierres, dans les vibrations cosmiques et tout le tintouins,

mais ils se  ruent dans le stand des bracelets fabriqués à la chaînes.

Fabriqués sans joie , par des employés exploités…

Avec des pierres chargées de leurs émotions, si on est logique…

Après tout c’est leur droit..

Jeureusement, il y a ceux qui reconnaissent la valeur de notre travail, que ce soit le mien, ou les bijoux fabriqués par Leila.

Ca mérite un autre article.

Je vais me coucher, trop fatiguée.

passez la meilleure ds journées.

 

 

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :