Le Noêl parfait

Prenez une petite fille.

Entourez la

de sa maman,

de sa grand-maman,

de ses deux arrières-grand-maman,

de son parrain,

et de son oncle.

Organisez une fête.

Avec un bon souper et des cadeaux.

Intéressez-vous à ses jouets, pour l’aider à les construire.

Si il le faut.

Et là, il le fallait.

Pu..rée de jouets ! à se poser des questions.

Entre le petit chien qu’on ne peut enlever de son carton qu’avec un tournevis (non fourni) et la rampe d’accès pour le petit chien en question, qu’il est impossible de clipper sans mode d’emploi… les adultes sont nécessaires…

Mais du coup on se retrouve tous à quatre pattes, sur le plancher du salon, à courir derrière un os, ou un mini-drone télécommandé.

L’enfant est ravis.

Parce que ce qu’il aime encore plus que ces jouets, c’est de voir les grands s’y intéresser.

Mes enfants avaient fait à manger, c’était super.

L’entrée était tellement copieuse, qu’on avait plus faim pour la suite.

Alors, on est passé direct au dessert.

Au lieu de se gaver et de gaspiller.

On garde ça pour demain.

Et c’est très bien.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

4 réponses sur “Le Noêl parfait”

Laisser un commentaire