Le premier vélo

Dans la vie dun enfant biennois, il y a une étape très importante.

Quasi un rituel initiatique.

Le vélo.

Bienne , cest la ville quon traverse aussi vite en vélo qu’den voiture.

Parce que cest plat.

Parce qu’ on peut prendre 50 chemins différents pour aller à la même place..

Qu’on passe par la Coupole, le rue Dufour ou la route de Boujean, l’Oméga,

le parc de de la ville ,la place Centrale, les quais ou le faubourg du lac.

on arrive de toutes façon au Strandboden.

Les pistes cyclables sont faites pour ça.

Et sinon, il y a toujours les trottoirs assez larges.

Franchement, rue Dufour en particulier, vaut mieux rouler sur le trottoir,

mon beau-frère aurait pu se tuer, à cause d’une portière de voiture parquée

au bord de la route.

Bien sûr, cest interdit.. bien sûr il faut faire attention aux piétons.

Les piétons ont toujours raisons.

Sauf quand ils vous insultent, parce que justement, vous roulez sur leur trottoir sacré

.

Enfin, quand il y a une piste, je prends la piste.

Quand il ny en a pas, je prends le moins dangereux.

Je préfère ramasser une amende qu’une portière.

Tout ça pour ire que me voilà monitrice de vélo, pour ma petite fille.

8 ans, il est grand temps de s’y mettre.

Le vélo choisi est plutôt grand.

 

Robuste.

C’   est un bon vélo, un bon casque aussi.

Alors on sy mets. petit à petit.

Cest pas encore gagné, mais on va arriver.

Il y aura ce moment magique, ou elle comprendra le truc.

On pourra faire des ballades cet été.

J’ai envie d’aller le long de l’Aar, sur l’^le St-Pierre.

 

Comme les abeilles e la Coop.

Pour le meilleur de fleur en fleur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :