Le meilleur médicament

A  tout nos soucis… à notre incapacité d’être la personne que l’on voudrait être.

Il y a un médicament.

Tout simple et qui ne coûte rien.

Le temps.

Tout simplement, le temps.

Le temps arrange les choses, ‘est vrai.

A condition qu’on le laisse faire.

Intervenir pour accélérer les choses, en général ne fait que les bousiller davantage.

Par contre, bosser, persévérer, ça c’est le chemin à suivre.

Prenez Léa Sprunger, notre valeureuse athlète suisse. du 400m haie.

Je l’ai vue, avec ses longues jambes dominer ses concurrentes.

C’était beau.

Persévérer.

Père sévère.

Perse et vert.

Tenez, mon petit blog, là.

Si je mets. toutes ces pages ensembles, sur toutes les années d’écriture, alors,  j’ai écrit et publié sur internet, l’équivalent  d’au moins 7 livres.

C’était prévu.

Ca fait partie de ma philosophie.

Si on fat chaque jour un petit geste, alors on peut tout accomplir.

Tout apprendre .

es langues, le piano, ce qu’on veut.

Avec des petits morceaux de tissus,cousus, on fait de grandes couverture.

C’est l’art du Patchwork.

On peut s’améliorer aussi.

Petit à petit.

Avec le temps  comme ami.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire