Le Choix

On a le choix.
Tout le temps.
Aucune obligation, même pas de vivre.
Si on veut, on peut mettre fin à tout, même aux choix.
Une foid pour toutes.
On en fait un dernier. celui de décider de tout arrêter.
Mais après ?
Allez savoir si c’est vraiment terminé ?
Enfer ou paradis ?
Nuage rose ou bleu ?
Paire d’ailes dernier modèle , ou plumage classique ?
Petites ou grandes cornes ?
Revenir sur terre ?
Et si oui chez qui ?
Ce gentil couple qui s’aime malgré la pauvreté?
Ces gens aisés qui s’engueulent tout le temps.?
Fille ou gar%on ?
Les deux ? ou encore quelque chose d’autre? ?

Aujourd’hui sur la place centrale, les antis-vaccin avaient mis le paquet.
Une bonne cinquantaine de militants , enfants compris, distribuaient des trscts, des pins de chocolats, et même des gâteaux.
Tout une tablée de cakes faits maison.
J’en ai pris un au chocolat noix de pécan, à tomber par terre.
Un bon concept… si il n’y avait pas eu.. les clowns.
J’aime pas les clowns.
Allez savoir pourquoi, dès que je vois un gros nez rouge.. je me sens mal.
Des clowns.. avec des brochures sur lesquelles il était écrit cette phrase :
-Est-ce que vous aimez vos enfants ?
Avec une photo qui fait très brochure de mormons…
Est-ce que vous aimez vos enfants ?????
C’est une question ??Ben non.. je les aime pas…?!!!
Bref, ça ne m’a ni donné envie de la prendre, et encore moins de la lire.
Ils étaient partout ces clowns.
Mélangés aux montres divers pré-Halloweeniens de chez Manor et de la boutique de gadget suédois.
Bref donc, il y avait de l’animation en ville.
Vu la pluie et le froid, ça aidait bien,
J’ai fait le marché avec Pierre et gagné ce qu’il me manquait pour mes cartouches.
Je vais enfin pouvoir refaire de nouvelles cartes.
J’ai bien fait de commander chez Microspot, qui de loin me proposait le meilleur prix.
Maintenant reste à décider des photos.
encore des choix à faire.
j’avoue, là, je suis éreintée.
Doublement.
Quand je rentre à la maison, entre mon cher fils qui vit la nuit et ma petite fille qui prends mon appartement pour une poubelle…
quand je rentre , l’appartement n’est plus dans l’état ou je l’ai laissé eb partant.
Voilà pourquoi, une fois le commis faites, jr n’ai plus la force de rien.
Je m’endors sur mon canapé , j’essaie de pondre un petit texte pour remercier les gens qui apprécient mon travail.
J’aimerais aller sur leur page.
J’essaierai demain.
Rester au chaud, devant un bon feu.
Y’a rien de mieux.
J’ai des commandes de cartes et de bijoux.
Je vais m’y mettre.Tout vssa bien et ke suis heureuse.
Je me relirai demain desolee pour les fautes 😉

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire