Le chemin du succès est gardé par un dragon

Ah ce chemin, ce sacré chemin.
Il n’existe pas de carte pour le localiser.
Encore moins de mode d’emploi pour franchir tout les obstacles qui y conduisent.
On aimerait bien, mais ce n’est pas possible,
Parce que c’est une voie personnelle, et que chacun créé ses propres règles.
En plus, surprise, il est gardé par un dragon.
On ne le voit pas tout de suite, et pour cause.
Il se cache .
Ce dragon qui vous dit que vous n’êtes pas capable.
Que les autres feront mieux,
Alors ? Autant s’abstenir plutôt que de se ridiculiser.
Ce dragon vous couvre de honte et de méchanceté.
ce drgon sabote tot vos efforts.
Alors ?
Il va falloir se battre.
Mais vous n’aimez pas ça-
Non.
Vous, vous aimez la paix.
Et puis, on vous a appris à vous écraser.
Alors ?
Vous vous faites petit,es pour qu’il vous laisse tranquille.
Vous disparaissez.
Certains parviennent même à se rendre invisibles.
Si, si ! J’en ai connu qui le croyaient,
Dur comme fer.
Et vous savez quoi ?
Non seulement c’était faux, mais en plus c’étaient des personnnes exceptionnelles.
Hors normes par leur vécu, différentes par leur courage.
Je le mets au féminin, parce qu’en majorité ce sont des femmes.
Comment pouvaient-elles ignorer ces forces qui les animaient ?
Tandis que moi, je les voyaient de manière évidente ?
Et puis, un jour, je l’ai vu, le dragon.
Un gros machin qui crachait des flammes.
Ce qu’on voit est plus facile à combattre.
Mais ça reste un dragon.
Une espèce de machin immortel.
On croit parfois le vaincre, mais il réapparaît.
Souriant de toutes ses dents .
prêt à vous dévorer à nouveau.
A vous croquer comme une crevette,
En cocktail, avec de la sauce rose et des ananas…
A vous digérer et vous expulser sous forme de crottes de dragon.
Forcément, avec un monstre pareil dans sa vie, on ne va pas bien loin.
Sauf que, vous le savez déjà… ce dragon à un maître.
Une espèce de malade qui dirige cette créature infernale.
Ce détraqué qui à pour unique but de vous compliquer la vie…
vous le connaissez bien.
Vous le connaissez depuis toujours même.
C’est lui qui mets vos chaussettes et vous regarde dans la glace.
Pourtant, vous n’êtes pas schizophrène.. ( du moins j’espère pour vous ).
Vous êtes humain, c’est tout.
Peut-être même, et j’espère encore une fois pour vous que c’est le cas,
que vous n’avez qu’un tout petit dragounet gentil, qui se manifeste une fois tout les St-Glinglins quand vous hésitez sur le choix
du film sur Netflix.
Et retourne se coucher, comme un gentil toutou quand c’est fait.
Il y a des dragons de toutes les tailles.
Le mien prends de la place.
Et le mooins quôn puisse dire, c’est que ce n’est pas d tout un gentil dragon,
Au début, il se perche sur mon épaule,
Me sussure des paroles froides.
J’en ai desssueurs.
Je panique, jusqu’à la crise d’angoisse.
Puis il granit, et e saute dessus quand je ne m’y attends pas.
Il me sabote.
Mais je m’en occupe !
( à suivre)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire