le cercle infernal

Pour faire un catalogue il faut des photos, pour faire des photos, il faut un appareil, et quand cet appareil photo est mort et qu’on travaille justement pour s’en payer un…ben on se débrouille avec un natel.
Chez nous, on en a un, ça tombe bien.
Le vieux machin de mon fils qui se décharge à la vitesse de la lumière et qui se charge à celle de l’escargot.
Mais voilà, il faut avancer, alors je le fais.
Et peu à peu, grâce aux commandes qui arrivent en ligne, aux cartes que je vends au marché de Noêl sur le stand de Pierre ,
je vais y arriver.
Il y a une belle action chez Denner pour celui que j’ai choisi.
Il était 1069,90 et ils le font à 854.90.
C’est le NikonZ50.
Une petite merveille de technologie, léger et hybride.
Un hybride montre e que capte les capteurs et n’a pas de miroir, contrairement au reflex.
c’est dans ce domaine que la technologie des appareils numériques se spécialise en se moment.
Un nouveau monde .
J’ai trainé mon ancien appareil jusqu0à la fin de ses possibilités.
Ma soeur m’a prêté le sien un moment, et là, il est temps que j’en retrouve un digne de travailler avec moi.
Et vice-versa.
854.90 c’est beaucoup.
Mais un appareil photo pro, c’est 6000frs… dans la même série.
Celui-ci, je pourrai par la suite acheter des objectifs pour les photos d’oiseaux, par exemple, en vol et de loin.
Pour les shootings, les cartes et surtout pour mon projet de livre illustré de photos redessinées avec la tablette, . ça ira très bien.
En parlant de ma tablette, c’est une merveille, avec tellement de possibilités à découvrir!!
Vous savez quand on vit avec peu, la hantise, c’est que vos appareils tombent en panne.
Ou un autre sale coup du sort …
Pour cette tablette, depuis le moment ou j’ai fait le travail qui m’a permis de l’acheter , à maintenant,
où elle trone sur la table du salon, je suis passée par toutes sortes d’émotions.
Entre angoisse profonde et bonheur intense.
J’ai de la chance d’avoir des personnes formidables qui apprécient mon travail et m’encouragent.
Ca donne du sens à ce que je fais, ça me motive pour faire encore mieux, et je progresse.
Je n’ai pas besoin d’avoir un appareil à 6000 frs.
Par contre, un photographe sans appareil photo…enfin bref,
J’ai étudié , comparé et j’en suis arrivée là.
Le nikonZ50.
Dernier soucis, l’action se termine.. hier.
Mais mon Interdiscount , son chef et ses employés sont très compétents.
Ils m’ont expliqué qu’en le commandant en ligne, et en allant le chercher au magasin, je pouvais ruser.
Prolonger l’action.
Actuellement j’ai 500 frs.
Il ne me manque plus que 354 frs.
Je viens de terminer une belle commande de bijoux.
Deux en fait.
Une à 15 et l’autre à 195. ce qui me fait 220 francs.
Donc j’aurais 720….
Et…. yahooooooooooooooo reste plus que 134 frs et qq à gagner.
Voilà ou va votre argent.
Cet appareil, les photos que je vais prendre, le travail que je vais faire avec, c’est totalement grâce à vous.
Je vous suis infiniment reconnaissante.
Je vois que je progresse.
Ca me rends tellement heureuse.
Dans cette période troublée ou l’avenir avance masqué, j’ai de l’espoir.
Ma vie n’est pas faite que de travail, mais le travail , c^’est ma vie.
Pourquoi je vous raconte tout ça ?
Parce que j’ai remarqué que ceux qui ne sont pas bien dans leur vie ont souvent ce point commun :
ils ne sont pas bien dans leur travail.
Je ne me suis jamais senti aussi bien depuis que je me suis reconnue en tant qu’artiste.
Pendant longtemps, je disais que j^’étais « photographe ».. avec un gros syndrome de l’imposteur.
Tout ça parce que je n’ai jamais pris un cours, ni obtenu de papiers.
Mais toutes ces nuits à apprendre…
Ca porte un nom.
Autodidacte.
Voilà, c’est dimanche, il pleut.
Il y a un bon feu dans ma cheminée.
J’ai sorti les tentes pour mieux dormir la nuit.
Une sur le canapé du salon et l’autre dans ma chambre.
On à un peu de chauffage quand le voisin travaille, il le branche qq heures.
Le reste du temps la maison est si froide que le voisin m’a avoué dormir tout habillé,
veste comprise.
Les tentes empêchent les courants d’air et gardent la chaleur.
J’ai l’impression d’être en vacances.
Bon, je vous laisse, j’ai un catalogue à terminer.
Demain j’apporterai un lot de cartes sur le stand de Pierre.
J’ai un peu de nostalgie de ne pas faire le marché de Noêl , mais je n’ai pas le choix.
Je suis la seule employée de mon entreprise,
je ne peux pas être partout.
J’ai décidé de me concentrer sr mon travail en ligne.
Et mes ami,es qui le souhaitent peuvent toujours passer à la maison pour leurs bijoux, et leurs cartes.
Ma petite fille est ravie que j’aie remis les tentes.
Elle s’est fait un nid, avec des provisions dans les poches et se tapent toutes les saisons de Modern Family…
J’attends qu’elle parte pour regarder mes séries.
Hier, j’ai vu un reportage sur la pauvreté en Amérique.
C’est terrible.
Eux aussi ont des tentes… sur les trottoirs…et pas à manger.
Nous avons tellement de chance de vivre en Suisse.
Bien sur qu’il y a de quoi râler, mais au final, par rapport au reste du monde, nous sommes plutôt gâtés, non ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire