Le boulot le plus difficile du monde

Dans le Top 5 de mes endroits préférés au monde , il y a la piscine de Nidau.

Déjà, parce que c’est un site magnifique.

Au bord du lac de Bienne.

Comme un écrin pour ce bijoux, dominé par les montagnes. et le soleil.

Royaume des verts et des bleus,  piqueté des diamants  reflets dans l’eau.

Ses sujets viennent de tout les coins du monde et s’étalent sur les pelouses bien entretenues, côte à côte., sur leurs serviettes multicolores.

Les cheveux tressés, les nattes blondes des petites filles qui vont à l’école ensemble et sont contentes de se retrouver là.

Les grands frères qui se bousculent, se poussent dans l’eau en riant, sous les yeux attentifs des garde-bains.

La grande piscine, la moyenne et la pataugeoire des touts petits.

Le self-service, avec ses frites et ses glaces.

Les caisses remplies de livres  à disposition.

Même l’entrée  qui tombe de 5 à 3 francs à  la sortie du travail.¨ :

tout est fait pour les familles.

 

 

Ces gens ont l’air de s’amuser, de rire, de se détendre en jouant à la balle, en laissant leurs enfants partir à l’aventure, l’air détaché, mais dans un coin de l’oeil, habitué à l surveillance, le reflet d’un réflexe de fauve, prêt à bondir.

C’est le boulot le plus difficile du monde ;

plus qu’un boulot, une mission spéciale , avec des responsabilités ultimes :

celles de conduire une, ou plusieurs existences humaines, au travers des pièges et des bonheurs de la vie.

Parents, quoi…

Papa, maman… ou un prénom.

c’est égal, il y  de multiples façons de nommer cette tâche.

Mais une seule façon de la conduire bien :

avec Amour.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire