l’ascenseur pour le bonheur

on fonctionne tous différemment.

Moi.  je dois remarquer le comportement des autres, pour constater que j’ai le même.

En bien ou en mal.

En bien, j’ai vu un ami remonter la pente, jour après jour et redevenir lui-même.

Mais qu’est-ce qui nous permet de le faire ?

Le temps, déjà.

Mais aussi la confiance.

Comment on retrouve confiance en soi ?

Ca. c’est la question à 1 million…

Ca semble très compliqué, mais c’est affaire de persévérance.

Ca ne revient pas d’un coup, par magie.

Persévérer dans quoi ?

Dans l’attention qu’on se porte, dans l’application que l’on mets à être la personne que l’on voudrait être,

Celle qui nous fera sentir bien dans sa peau,

Ca passe par soi, et ça passe par les autres.

Je remarque comme ça me descends quand je ne corresponds pas aux attentes des autres.

Alors, c’est là qu’il faut être fort et renoncer à vouloir les remplir.

C’est une question de survie !

Tout simplement parce que c’est impossible.

Si on se risque sur ce chemin, alors, on fera passer leurs besoins avant les nôtres, ce qui à l’air bien gentil mais engendre toutes sortes de comportements pas très sains,

Attention ,je ne dis pas qu’il faut se moquer des autres, je dis que si on veut être quelqu’un de bien pour l’extérieur, alors , logiquement, il faut commencer par faire le ménage dans son intérieur.

vous aurez compris que je ne parle pas seulement de passer l’aspirateur.

Quoi que, ça a son importance aussi,

J’ai une une grande journée chargée demain.

Aller à l’hôpital est toujours un défi pour moi, tant j’ai horreur de ces lieux.

Donc, courage, Catherine, soi déjà contente de n’y aller qu’en visite…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire