L’Âme Lacustre et le Marché de Noêl

Ca y est, je me suis officiellement inscrite au Marché de Noêl.

J’aurai un petit stand, dans la grande tente, entre Coop City et Interio.

La tente dont le pilier est mon ami Pierre Fretz,

J’y vendrai des cartes de vœux avec les photos que vous avez aimé sur

Facebook. Et des cadres plus grands.

Mais aussi.. et c’est là qu’intervient mon âme de lacustre :

des bijoux à base de bois flottants.

Ca me fait chaud au coeur de savoir  que de part le monde, les

artistes ont toujours réalisé des colliers , bracelets et autres avec des morceaux de ce matériel si particulier.

A Bienne, je ne sais pas si il y en à d’autres, mais au Marché de Noêl, je devrais être la seule.

Dans mes créations, il y aura l’esprit de lac : combien de temps faut-il à un morceau de bois pour se patiner, et prendre une nouvelle forme dictée par l’eau?

Je ne sais pas.

Mais plus ils restent longtemps, plus ils deviennent beau.

Le vrai bois flottant doit être à la foi s solide et léger.

Il faut fouiller les bords du lac, pour en trouver.

Ensuite, la seule limite et celle de mon imagination.

J’espère que ça vous plaira.

J’aimerais les rendre à la fois beau et accessibles.

Vous verrez ça :).

Je fais des tests actuellement, et je m’éclate.

Premier test :

Le test du Achille.

-C’est quoi, le test du Achille.

Ca consiste à courageusement présenter mon oeuvre

à mon fils.

En bon autiste qu’il est, je peux être certaine qu’il me donnera un avis honnête et direct, sans chercher à me ménager.

Test passé.

Aucune critique négative.

Un vrai miracle !

Au lieu du  » c’est de la m…. »  habituel, voir du désintérêt total

affiché vis-à-vis de mes idées, il a levé le sourcil droit, je n’irais pas jusqu’à dire qu’il a souri (faut pas rêver) et surtout pas  qu’il puisse être content pour moi (impossible) mais il a admis que c’était une bonne idée.

Alors, tel le petit Fugu japonais qui fait des œuvres sous-marines avec les moyens du bord, pour attirer les femelles,

je vais créer des petits bijoux avec des bois flottants pour les vendre au marché de Noêl.

Deuxième test… j’ai plein d’idées, mais va falloir que je fasse des essais techniques.

Bref, je vais m’amuser en faisant ce que j’aime le plus  ; créer en partant de ce que je trouve autour de moi

Entre le moment ou je vais le chercher au bord du lac, que je le ramène chez moi et que je le fais sécher, le bois flottant deviens une sorte de petit trésor.

Plus il est spécial, plus j’y tiens.

 

Alors tout ce que j’espère, ç’est que ça vous plaira.

En tout cas, ça sera original et unique.

Et j’aurai du plaisir à les faire.

Toute cette démarche résume tout les progrès de ces dernières années.

Conduire un projet de A à Z .

En restant calme.

En dominant ma timidité naturelle

En ayant confiance en moi.

En m’organisant bien.

En acceptant  l’imprévu et en m’adaptant.

En assurant, quoi…

Et même si vous ne m’achetez rien,

pensez à venir me faire un petit coucou,

ça me fera plaisir 🙂

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire