La Mine d’Or

Les gens que je connais, leurs histoires, la ville ou je vis, est une mine d’or

pour quelqu’un comme moi qui aime écrire .

J’aimerais écrire un livre, mais mon problème, n’est pas le manque de sujet, mais la surabondance…

J’aime tellement quand on me lit.

Quand on est touché parce que j’écris.

Et puis, il y a mes photos aussi.

Je suis un peu en manque de photos, depuis que j’ai perdu mon chargeur.

J’en ai commandé un nouveau , mais la vendeuse m’a prévenu que ça pourrait prendre une dizaine de jours pour avoir celui que je veux.

Un bon qui ne coute pas la peau des fesses.

Je remarque que plus je vais à l’essentiel et plus ça plait.

C’est vrai que moi aussi, les longues descriptions m’ennuient.

$sauf si elles sont tellement justes qu’on s’y retrouve.

C’était une drôle de journée aujourd’hui…

Je ne sais plus trop qui je suis.

La mort de Yaël m’a perturbée.

C’est bête à dire, mais elle était tellement vivante…

Quelque chose m’échappe.

Je n’ai pas pu aller à son hommage au cimetière.

Je voulais y aller.

Dans le fonds je ne sais pas exactement ce qui m’a retenue.

Je n’ai pas fait le tour.

Je ne dois pas être la seule.

Quand je lis les commentaires sur son décès

sur Facebook, le mot « choc » revient souvent.

 

bien sûr, on s’attend rarement à ce que quelqu’un décide de se suicider.

Mais là,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Je dois laisser le temps faire son oeuvre.

Ca a provoqué quelque chose d’inattendu. chez moi, une prise de conscience..

pas encore exprimable.

Je vais me coucher, demain j’y verrai déjà plus clair,

j’espère.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire