Journal de pandémie épisode 41 (environ)

Le type du kiosque est philosophe.

La dernière fois, il me lance :

T’as remarqué qu’on réagit plus aux choses des autres qu’à les nôtres?

Ou quelque chose comme ça.

Traduit  du suisse.allemand. ne vous inquiêtez pas je ne vous mettrai pas la version originale.

Déjà j’en serais incapable, ensuite, je  ne voudrais pas vous faire mal aux yeux.

J’ai dis que j’allais méditer sur la question.

Je viens tout juste de récupérer mon cerveau.

Bla-Bla Girl est rentré chez elle.

Je vais pouvoir récupérer.

En ouvrant mes mails, j’en vois un de son prof :

Super Sidney, avec pouce levé.

En réponse à sa petite rédaction, corrigée .

 

Ca me fait plaisir.

Même si faire l’école à la maison demande plus d’efforts et d’énergie que je le pensais.

Enfin bref, j’ai presque fini le grand bracelet pour Katia : une semaine que je suis dessus.

C’est comme en faire 7,qui doivent s’harmoniser.

J’ai ai mis ce que j’ai de plus beau, de plus préceiux.

Pour qu’il ne ressemble à aucu autre.

J’en suis très satisfaite, d’ailleurs.

Il ne me rete qu’une douzaine de perles à mettre, mai ca me prends un temps fou, de choisir celle qui convient.

C’est ma commande la plus spéciale à ce jour.

Kata est une femme épatante.

Le jour se lève et si je me donne la peine d’écrire c’est parce que moi aussi je voulais phiosopher la moindre :

vous avez remarqué qu’accumuler de la koie donne de la force ?

 

C’est une façon de prendre la vie, de garder sa joie, d’en faire des provisons.

Comme les écureuils avec leurs noisettes.

D’en cacher un peu partout pour pouvoir la récupérer si besoin est.

Ca marche dans les deux sens.

Après c’est une question de choix.

On fait des provisons de ce qu’on veut, de ce qui nous fait du bien.

C’est plus facile quand on ne dpit pas se soucier constament du lendemain,

Garder confiance, c’est le secret.

Dans a vie, on ne sait jamais comment les choses vont se passer.

La, il me semble que tout le monde a de quoi s’e rendre compte.

Alors autant s’y faire, puisqu’on ne peut rien y faire .

Non ?

Et rester joyeux.

Parce que seulement s’inquieter ne ser à rien, mais en plus c’est mauvais pour la santé.

Confiance et joie… quand même !

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire