Journal de Pandémie épisode 30

J’aime la nuitme promener avec Prisca au bord de la Thièle

J’ai est doux, tout me semble encore plus beau que ‘d’habtude.

La rivière clame et si noire qu’elle semble faite de vinyle liquide.

Les bateaux  s’y reflètent comme sur une plaque d’obsdidienne.

Le ciel semble strié de structure étrange en relief.

Même les grues géantes qui dominent le tout on des airs majestueux..

Tout ça me mets en joie..

M^^em le silence, troublé par les rires de quelues jeunes qui font des grillades.

Ce vieux grill qui ne servait plus trop retrouve son utilité.

La rivière me rappelle comme il est agréable de s’y baigner en été.,

Nous avons besoin de joie, d’espioooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo…

Ca y est je m’endors.

A demain.

Mes pensées s’envolent

 

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire