Je pourrais… et je peux enfin !

C’est pas trop tôt.. à 52 ans de s’accepter comme on est.

De ne plus tricher sur le photos pour camoufler un bourrelet,

bien sur que j’aime être un minimum  à mon avantage.. mais là, je fais beaucoup de progrès ces derniers temps en ce qui concerne l’acceptation de moi que je ne vais pas m’arrêter de sitôt.

Ni pour un détail aussi con.

Question : la terre va-t-elle s’arrêter de tourner pour un bourrelet ?

Réponse :  pas dans cette dimension en tout cas.

Est-ce que le ciel va me tomber sur la tête parce que j’ai mis ma vieille casquette ?

Va-t-on me jeter des pierres parce que j’ai décidé de me passer de soutien-gorge ?

Je devrais dire plutôt, de cet objet de torture que je soupçonne de provoquer, au mieux des glandes enflées, au pire le cancer du sein (c’est une théorie à moi). ? Hein ?

Vais-je être lapidée par les passants révoltés, parce que je n’ai plus envie de me maquiller?

Est-ce que la brigade du propre en ordre va débarquer chez moi pour m’obliger à faire la vaisselle …

Possible, on est en Suisse.

Mais bon ,j’aime vivre dangereusement.

Non en fait c’est pas vrai.

J’aime avoir la paix.

J’y ai passé la nuit, mais mon salon est presque impeccable, j’ai encore quelques cartons à trier, mais mes perles sont bien rangées.

Je sais où sont mes affaires et j’ai une énergie de dingue pendant la nuit.

C’est ainsi.

La journée, je dors à moitié.

Ca me permet de supporter ma chère sensibilité.

Bon là , j’avoue que, le soleil se levant, j’ai bien envie d’aller me coucher.

Je peux y aller l’esprit en paix , j’ai bien travaillé.

Je vais peut-être encore regarder un ou deux épisodes d’une série quelconque…

Histoire de finir le bracelet que j’ai commencé hier en fin d’après-midi sur la terrasse ( voir photo) avec Tatiana.

Qui va m’amener en voiture à St-I  le samedi de la braderie.

Et passer du temps avec moi à l’Imériale.

Je me réjouie !!

Elle est pas belle , la vie ?

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :