Il neige et je prie

…pour que demain, la petch ne remplace pas ce beau tapis tout blanc.
Une immaculation biennoise comme je les aime.
Touffue et calme.
Je me réjouie déjà.
Pire, je suis excitée comme une puce (pourquoi on dit ça, d’ailleurs) je les connaît bien les puces! C’est froid et calculateur. Ça pique, ça pompe le sang. Ca attends patiemment sa
prochaine victime.
Et dès que la lumière change d’intensité, elle sait que quelqu’un passe.
Et attaque, comme une prédatrice sanguinaire qu’elle est.
Ensuite, elle se reproduit à toute vitesse, histoire que ces centaines de bébés aussi
puissent faire le mal.
La puce, c’est Dracula miniaturisé.
A une grosse différence près :
aucune chance de lui planter un pieu dans le coeur..
Même un tout petit, c’est quasi indestructible ces bestiaux..
Pour les tuer, il faut les noyer, ou alors lancer une arme de destruction massive, chimique de préférence…
Ou les manger. ça se fait, dans certain pays.
Enfin bref,
tout ça pour dire que demain, j’irai faire des photos, dans un endroit inhabituel.
Je n’ai aucune idée d’à quoi il peut ressembler par ce temps.
J’espère seulement qu’il répondra à mes attentes…
Suspens…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire