Hommages, signes et cygnes

Autour de notre lac de Bienne, dans mes promenades, je trouve parfois ces hommages sauvages.

Petites plantes.

Inscriptions et photos.

Pour un disparu.

Par ses amis, qui préfèrent se souvenir dans ces endroits

magnifiques

qui bordent l’eau.

D’après ce que je sais, ce sont des corneilles,

sur ma photo.

Tout un groupe planté là, au moment ou je passais.

Un jour, j’ai vu des vrais corbeaux, près de la colonie des cygnes.

Ils étaient immenses.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire