Hommage à Maude

De longs cheveux bouclés et au-dessous, une femme, magnifique.

Au port altier, aussi droite dans sa tenue, dans sa mise que dans son attitude envers moi.

Fidèle jusqu’au bout de ses mains qui servent avant tout à soigner.

Soigner les plaies, soigner les coeurs.

Maude est mon indéfectible amie.

Ma meilleures amie pour la vie.

Celle avec qui j’ai traversé le pire comme le meilleur.

Celle avec qui j’ai passé tout les tests.

Elle me connait par coeur, je la connais par coeur.

Pas besoin de se parler, on connait nos pensées les plus secrètes.

Nous sommes faites de la même matière.

L’autre jour, Maud m’a écris un texte, que je n’ai pas vu .

Noyé qu’il était dans  l’amplitude de mes pages.

Maude écrit bien, très bien.

Contrairement à moi, elle ne fait jamais de fautes d’orthographes, ni n’invente de mots improbable.

Elle à un vocabulaire Laroussien.

Une grande culture, qu’elle ne cesse d’enrichir.

Elle est toutes les femmes ou presque, trop jeune pour être grand-mère.

Ca viendra un jour.

Avec ses petits enfants, elle fera des gâteaux, reprendra un chien pour se balader avec eux.

Elle sera toujours aussi belle.

Pilou est son chat préféré dans  les miens.

Avec sa petite barbichette, .

Elle l’appelle d’Artagnan.

Ca me plait.

Je l’aime fot, Maude, et parfois, je dois lui rappeler.

On dirait presque , pas qu’elle l’oubli, mais qu’elle  voit cet amour comme une flamme qu’il faut entretenir, pour qu’il ne s’éteigne pas.

Mon amour  pour elle,

comme pour les autres personnes entrées dans mon coeur

n’est pas une flamme,

il est le cosmos

infini et éternel.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire