Hello, le soleil brille, brille, brille!

Hier soir, j’ai regardé le Pont de la Rivière Kwaï.

Un sacré bon film, avec ses petites dérives hollywoodiennes, mais, malgré que je l’aie déjà vu deux ou trois fois, je l’ai laissé tourner jusqu’au bout.

J’adore le sifflement final, qui ne prends qu’une petite place dans le film, mais qui a marqué les spectateurs au point de lier cette chanson sifflée par les soldats avec le  film, pour l’éternité.

Le genre d’air qui vous reste dans la tête.

Et comme il fait très beau, il me revient encore aujourd’hui.

Aujourd’hui ,je fabrique les 40 cartes de ma commande pour Katia, et l’auberge aux trois Tilleuls de Genolier.

Oui GenOlier, pas GenElier, comme j’ai pu le dire auparavant.

Pour ma décharge,je n’y ai jamais mis le pieds.

mais ce n’est pas une excuse.

Je dirais quoi, moi, si on me disait que j’habite à Biunne ?

Erreur rectifiée et remerciements à Katia de me l’avoir gentiment fait comprendre.

Je vais aussi acheter des enveloppes spéciales pour mes nouveaux formats et fabriquer de nouvelles cartes pour Noël.

Continuer ma nouvelle collection de bijoux.

J’en suis très contente.

J’ai trouvé un nouvel équilibre entre les perles.

Je regrette par contre de ne pas avoir de magasin ou acheter de belles perles artisanales.

Si ça continue, je vais apprendre à souffler le verre et les faire moi-même.

C’est prévu.

Je vais essayer déjà avec de l’argile.

Un projet un peu compliqué, mais auquel je tiens beaucoup.

D’autant que cette argile, elle a 5000 ans, je l’ai récupéré dans les fouilles archéologiques de la cité lacustre, à côté de chez moi.

J’ai déjà essayé, mais il me faut persévérer.

STOP… ah ben voilà, j’ai failli encore une fois tomber dans mon auto-piège préféré…

Je l’appellerais… . « Tout vouloir faire en même temps ».

Donc STOP ! je vais me concentrer sur mon travail actuel ,j’ai déjà bien assez à faire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire