Fais les foins…

Faire les foins

Signification 1 (dans mon dictionnaire perso). Monter sur un charriot rempli de paille, avec mes cousins Fabienne et Christian. Et se laisser tirer par les chevaux de Monsieur Charlie, tandis que les adultes, munis de fourches, retournent les hautes herbes coupées qui vont servir de fourrage aux animaux. Dans mon village préféré entre tous, le Prévoux.

Faire les foins

Signification 2 (toujours dans mon dico perso) se couper les cheveux.

Cheveux, qui, si ils étaient blonds, ressembleraient vraiment à du foin,

déjà qu’ils en ont la consistance.

Une espace de masse, inutile, que je m’obstine à trimbaler.

Qu’il faut démêler régulièrement, sous peine d’être peine de noeuds.

Qui se coincent dans mes vêtements.

Et que je porte, le plus souvent, noués sur le dessus, pour m’éviter de ressembler à Jeanne Moreau, avant qu’elle ne se décide enfin à les couper.

La , c’est décidé, si déjà je coupe, j’y vais à fonds dans la transformation.

d’alleurs, c’est drôle ,ainsi depuis que j’ai pris cette courageuse décision,

j’ai l’impression que le monde entier porte des perruques…

Ou presque.

Ceux qui les entretiennent bien, il y en a, et dont les reflets chatoient sous le soleil d’automne, méritent encore mon admiration.

Mais ces roses, ces bleus, ces violes et ces verts , tous issus de la même

gamme de produit , me déçoivent par leur manque cruel d’imagination.

Je veux retrouver mon authenticité.

Je ne veux plus perdre du temps.

Je ne veux plus me dissimuler une part du monde, par cet épais rideau.

Je veux voir mon visage.

Je veux toucher mon crâne, sans sentir tout ces longs poils qu’il faut laver régulièrement, sous peine de les trouver gras et alourdis…

Je veux respirer par le cerveau.

Je veux ressembler à Sigourney, à Jamie  Lee… à Charlize,  ou Carole de Walking dead

Femme qui n’ont nul besoin de faire passer leur féminité par des frisottis.

Bref, je veux, je vais me débarrasser de ces 500 grammes qui me pèsent.

C’est demain.

Pas de frange, pas de longueurs inutiles, qu’une jolie petite coupe, style Pixie Cut.. la grande mode pour 2017… en plus.

J’ai du style, hein, pas question d’avoir quoi que ce soit qui soie formaté

Je veux juste me reonaître et me sentir bien.

D’ailleurs, si je n’avais pas peur de faire un massacre, je me serais bien tondu moi-meme.

Mais , non.

La meilleure coiffeuse de la ville étant une de mes amies très chères et pas cher en même temps.. je serais bête de m’en priver.

Quel bonheur ce sera de pouvoir respirer enfin, sans ce rideau infernal de poils!!

Pourtant, je les aimais mes cheveux, c’est que j’en ai une sacré quantité.

Mais , j’ai 50 ans.

Je ne supporte plus le maquillage tout les jours.

Moi qui ne pouvait pas sortir sans mascara.. il y a quelques années.

Porter des cheveux longs parce que ça plairait à mon mari me fait frissonner d’horreur.

Déjà un, je n’ai pas de mari.

Et deux, c’est à moi que je dois plaire en premier

J’espère quand même que je serai jolie, un peu.

Enfin, même rasée, je sais que je continue de ressembler à une femme.

C’est déjà ça.

D’ailleurs, j’y ai pensé, à tout raser.

Ca ne serait que la quatrième fois que je le ferais.

Mais je n’ai pas envie de m’auto-exclure de la société.

Je veux juste me sentir, à l’aise.

J’avoue que j’ai un peu peur quand même.

Passer de presque un mètre de cheveux  à quelques centimètres…

ça va me faire un choc, mais j’ai trouvé, exactement la coupe de cheveux que je veux.

Le problème quand on cherche une coupe de cheveux, ce n’est pas d’en trouver une , mais qu’elle soit faite pour vous.

Parce que c’est vrai, elle est magnifique Charlize , avec son petit côté hautain… mais ,elle est blonde, elle à .. x année de moins et pas la même forme de visage…. la photo est belle ,elle est bien maquillée…

Mais soyons réaliste, je n’ai pas son physique, ni sous la main une sorte d’appareil magique à Photoshoper la réalité !

Vous me direz..et vous aurez un peu raison , que c’est bien superficiel, tout ça.

Mais , par expérience, je sais que d’après telle  ou telle coupe, on vous traite de telle ou telle manière.

Alors, je veux du respect….avoir l’air de ce que je suis,

Et là, c’est plus le cas depuis longtemps, avec mes cheveux bicolores et pleins de pointes… c’est devenu insupportable.

J’ai un besoin urgent de rajeunir, ou plutôt de correspondre à ce que je suis :

une femme de 50 ans , biennoise en 2017.

Et c’est bien connu, la biennoise est forte et classe., et tendance.

A mon tour 🙂

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Une réponse sur “Fais les foins…”

Laisser un commentaire