Fabuleux

Ce soir, j’ai fait l’expérience la plus fabuleuse de ma vie depuis.. pff, je ne crois pas qu’il y aie qq chose de comparable à la réalité virtuelle.

Avec elle on peut faire beaucoup.

D’abord, je suis dans la pièce de base, celle  avec une terrasse et des papillons qui se posent sur la manette.

Mais ensuite, je retourne à l’intérieur et je prends un instrument fabuleux,

Un crayon virtuel.

Et je peins, dans l’air.

Je ne me contente pas de peindre, je le fais en plusieurs dimensions.

Je vois à travers les formes, je les superpose, je change les couleurs.

Et je déplace le tout à travers la pièce.

Je parsème mes dessins à travers la pièce.

J’en mets au plafonds aussi.

Et ils restent en suspension dans l’air.

Je peux tout faire.

C’est l’extase artistique.

Alos j’écris, une petite phrase gentille pour celui qui m’a permis de vivre ça.

Ensuite, on change les décors, et , enfin, je peux dégommer des zombies.

Leurs crânes éclatent comme des pastèques.

Quand je regarde l’endroit ou se trouve mes mains, je les vois.

Je viens de comprendre un truc, j’aurais peut-être du garder le marteau du début.

Parce que les munitions c’est très important dans ce genre de jeux.

Et quand on en a plus… on se fait bouffer,

et on meurt.

Et on recommence la partie..

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire