Et avec ça ? un petit chocolat ?

Je suis terriblement gâtée.

Après une des pires semaines de m…. que j’ai eu depuis longtemps, me voilà multi-récompensée.

Par quoi je commence ?

La gentillesse et le soutien d’Isabelle, tout au long du calvaire d’un de mes chats.

Le relais d’Aurore qui c’est révélée en plus une formidable créatrice de bijoux.

Plus un nouveau harnais mauve magnifique pour Prisca.. et un gâteau au citron en prime.

Ma copine Maud, toujours prête à m’offrir son épaule et son moyen de transport.

Le marché maintenant, je me réjouie toujours du marché.

Je sais pourquoi : d’abord, l’amabilité des policiers que s’en occupent, Messieurs Günziger et Balmer. Humains ; compréhensifs. Sérieux dans leur travail, mais à l’écoute de nos préoccupations de marchands.

Leïla, Roland, Adolphine , Valentin, qui ont fait de moi une des leurs.

Pierre, bien sûr…

Ou serais-je sans Pierre ?

Sûrement pas au marché.

Pierre m’a poussée, bien poussée dans la bonne direction.

Et rien ne me rends plus fière que de le remplacer sur son stand, quand il va se chercher à manger.

Sa confiance et sa foi en moi me donnent des ailes.

Mes visites sur le stand.

Eliane pour commencer, qui me fait faire des merveilles à offrir à ses amis.

Je sais que c’est sa façon de me soutenir. Et j’apprécie tellement!

Surprise heureuse, visite de Danielle, au naturel et Julaïe, sublimes apparitions de l’après-midi.

La Famille Papillon aussi qui a voleté jusqu’à moi.

Qui d’autre encore, j’ai peur d’en oublier.

Notre Céline, de Lune, qui passe toujours faire son coucou à la pause.

La Maman d’un de mes camarade d’école qui pense toujours à moi.

Un monsieur bien connu à Bienne qui est parti tout heureux avec son bracelet Strong, après m’avoir apporté des photos de Bienne dans le temps.

Qui d’autre.. j’ai peur d’en oublier.. ca va surement arriver…

Alors pardon, mais faut comprendre, j’ai une mémoire de poisson rouge et tant d’émotions !

Visite d’aurore et Damien , mes producteurs de Triskèles et de ma Prisca nouvellement harnachée que j’aimerais prendre plus souvent sur mon stand.

Et final en beauté avec Tatiana et Thierry, qui viennent me nourrir puisque , j’y pense pas toute seule , me soutenir, et même m’aider à ranger.

Avec des chocolats en prime. ( voir au-dessus.

Il va me falloir un i-phone ou un peu i-phone, maiseen tout cas quelque chose pour filmer ce qui m’arrive.

Puisque je fais mes video avec mon ordi et qu’il est trop grand et précieux pour que je l’emène partout.

Vous pensez que c’est fini?

Que j’ai assez reçu pour la week-end ?

Ben non.

Ils étaient sensé m’apporter un petit paquet de croquette oublié.

 

Mes nouveaux amis, (qui ne souhaitent peut-être pas que je les identifie, donc dans le doute, je m’abstiens)

qui m’ont amené

en plus d’une bonne tonne de nourriture pour chats….

tadaaa, la charrette de mes rêves.

Oui oui, vous avez bien lu, une charrette pour derrière mon vélo.

Une vraie, une toute neuve à monter, magnifique.

Cette charrette dont je rêve depuis si longtemps.

Qui va tellement me faciliter la vie.

Pour emmener mes lourdes affaires au marché.

Je pourrai prendre plus

Je pourrai  rouler sans risquer l’accident.

Sans faire de ce chemin un calvaire.

Et faire mes commissions.

Quand je trouve des choses intransportables dans la rue, je pourrai les ramener aussi.

Bref, ça va changer ma vie.

En mieux.

Je n’en revenais pas.

Tel deux bonnes fées, ils ont exaucé mon souhait.

Avec  gentillesse, simplicité.

Comme si c’était la plus naturelle des choses.

Et je sais que tout les amis que j’ai cité en-dessus, ma famille aussi, seront heureux pour moi.

Parce que c’est juste.

C’est un geste juste.

Un beau geste juste.

Parce que je le mérite ?

Sûrement, ma persévérance le mérite, mais ce que je trouve juste surtout, c’est d’aider ceux qui sont à nos côtés, lorsqu’on peut le faire.

Voilà pourquoi j’accueille ce présent à bras ouvert.

Parce qu’il n’y a derrière cette générosité, rien d’autre que le plaisir d’offrir et de soutenir quelqu’un dans son entreprise.

Alors là, c’est moi. Mais quiconque entreprends et persévère mérite qu’on l’aide.

M’aider, c’est aussi aider mes enfants, mes animaux, c’est me permettre de pouvoir un jour aider à mon tour.

Donner procure autant de joie que recevoir.

Les deux ont la même valeur à mes yeux.

Et ce que j’espère, en plus d’avoir des amis formidables,

c’est qu’un jour, je pourrai aussi être à mon tour comme eux.

L’existence est une chaîne.

Pas de celle qui pèse et emprisonne.

Non, c’est une suite de gestes et de leurs conséquences.

Qui nous font grandir.

A mes amis et aux inconnus qui se penchent sur mon travail, que ce soit une simple like, un mot gentil ou un présent, merci.

Et à bientôt pour la suite de nos aventures 🙂

Ps. quand aux esprits chagrins qui ne comprennent pas, qui se demandent, pourquoi elle et pas moi ? c’est une bonne question 🙂

Re PS et merci Martin qui va m’aider à accrocher mon vélo après la charrette, où plutôt l’inverse.

Et ma maman chérie qui me soutient depuis ma naissance, par tout les temps.

Je n’oublie pas mes autres amies, qui ont aussi leurs problèmes, et qui ne peuvent et ne doivent pas être présentes tout le temps, Mais sans qui, par leur soutien passé visible et invisible, je n’en serais jamais arrivé là.

Avec tout mon amour , pour tout le monde <3

Laisser un commentaire

Copyright 2019 © Catherine Bergeon - Bienne
%d blogueurs aiment cette page :